Saint-Étienne
vendredi 27 janvier 2023
16:37
Soutenez IF
Brèves

120 millions d’euros d’investissements proposés pour Saint-Etienne Métropole en 2022

0
700 vues

Lors du dernier Conseil métropolitain de Saint-Etienne Métropole datant du 28 janvier dernier, Christian Julien, vice-président en charge du budget à Saint-Etienne Métropole, a présenté les orientations budgétaires ce la collectivité proposées pour l’année 2022. Cela en amont du vote du budget primitif qui aura lieu en mars prochain. Parmi les annonces faites par l’élu lors de ce débat d’orientation budgétaire, un volet d’investissement a été proposé à hauteur de 120 millions d’euros, permis notamment par la hausse des recettes de fonctionnement de la collectivité (passant de 296 millions d’euros en 2021 à 314 millions d’euros en 2022). Cette dernière étant due, selon Christian Julien, au pacte financier et fiscal voté en septembre 2021. Parallèlement, les dépenses de fonctionnement de SEM vont augmenter, passant de 241,5 millions d’euros en 2021 à 251,3 millions d’euros en 2022. Une hausse induite par l’inflation d’une part et une évolution de l’activité de la collectivité d’autre part, avec notamment une croissance de la charge de personnel due à la mutualisation, une augmentation du volume de déchets à traiter ou encore l’organisation d’événements sportifs.

Concernant les 120 millions d’euros d’investissements, ils se répartiraient comme suit : 83 millions d’euros destinés à l’attractivité économique, résidentielle, culturelle, touristique et sportive ainsi qu’à l’accessibilité et la mobilité (avec la voirie communautaire, le plan vélo, des investissements sur les sites touristiques, les équipements sportifs, le développement du numérique ou encore le design et le renouvellement de l’habitat). 16 millions seraient consacrés à la transition énergétique, écologique et au développement durable (avec le traitement et le tri des déchets, les contrats de rivière, etc). 19 millions à la proximité, la cohésion sociale et au développement équilibré du territoire (comprenant par exemple les grands projets d’aménagements). Enfin 2 millions pour le fonctionnement de la métropole (investissements dans l’informatique, la téléphonie, la communication ou les équipements). Un plan d’investissement qualifié d’inédit par Christian Julien, qui a appuyé sur la volonté affichée de tenir les engagements pris pour ce nouveau mandat et sur la situation financière saine de la métropole.

Du côté de l’opposition, Pierrick Courbon, conseiller métropolitain de gauche, a notamment rappelé que si la hausse de l’imposition prévue dans le pacte financier et fiscal revêt une « légitimité sur le plan démocratique » et est « justifiable par rapport aux investissements annoncés » elle intervient au « pire moment pour les ménages qui voient leur pouvoir d’achat s’effriter ».

Le vote de ce rapport d’orientations budgétaires a recueilli 95 votes pour, 9 contre et 3 abstentions.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter