L'actualité de Saint-Étienne et sa région
Brèves

AIMV : l’obligation vaccinale accentue les difficultés de recrutement

0
592 vues

« A cette date, 84% de nos salariés intervenant actuellement sur le terrain, sont vaccinés ». Acteur majeur de l’aide à domicile dans la Loire, comme les autres intervenants du secteur, l’AIMV (Association d’aide, d’accompagnement et de soins à domicile) est concernée par la mise en œuvre de l’obligation vaccinale pour ses salariés. Dans un communiqué diffusé ce 23 août, elle souligne s’être « activement organisée pour appliquer les nouvelles mesures de prévention prises par le Gouvernement ».

« Nos équipes se sont massivement mobilisées, bien que déjà sensibilisées à l’utilité de la vaccination pour leur sécurité et celle des personnes chez qui elles interviennent (majoritairement en situation de fragilité). Nous procédons quotidiennement aux vérifications requises des justificatifs admis dans le respect du calendrier progressif prévu par la loi. »

Un poste sur trois non pourvu

Cependant, l’application de ces mesures engendre parfois une carence de personnel. Elle s’inscrit dans « un contexte de recrutement déjà fragilisé alors même que les besoins en recrutement dans les métiers du domicile sont toujours croissants ». Le secteur est déjà fragilisé depuis de nombreuses années face à des difficultés de recrutement persistantes et accentuées par la crise sanitaire, par manque d’attractivité des métiers.

Les résultats de la 3e édition du baromètre Opinion Way menée pour l’UNA confirment ce constat. Plus d’un quart des structures interrogées (26 %) ont refusé des demandes de prise en charge par manque de personnel. En moyenne en 2020, un poste sur trois est non pourvu. Un niveau extrêmement élevé et en forte progression chaque année.

L’AIMV a besoin de 30 personnes dans la Loire

L’occasion pour l’AIMV de rappeler qu’elle recrute. Surtout que « l’annonce officielle de la mise en application de l’avenant 43 rend nos métiers plus attractifs tant financièrement qu’en termes de parcours professionnel ! Le travail mené depuis des années par les partenaires sociaux de la branche de l’Aide à domicile a permis une reconnaissance globale des métiers du domicile. »

Elle va se concrétiser par une revalorisation salariale des emplois dès le 1er octobre. Actuellement, près de 30 postes sont à pourvoir dans plusieurs communes du département : agents à domicile, employés à domicile, auxiliaires de vie sociale, aides-soignants, infirmiers, médecins généralistes…

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter