Saint-Étienne
dimanche 16 juin 2024
18:02
Soutenez IF
Brèves

Augmentation des impôts de Métropole : « Inacceptable pour les ménages »

0
1754 vues

Dans un communiqué, le groupe d’opposition stéphanois Saint-Etienne Demain annonce avoir appris « par voie de presse, que la Conférence des maires de la Métropole avait entériné le principe d’une augmentation de la fiscalité tous azimuts concernant à la fois les entreprises et les ménages ». En ce qui concerne la fiscalité des entreprises, le groupe dit constater « avec ironie que tous les leviers que nous avions identifiés pour le financement de la gratuité des transports en commun sont aujourd’hui convoqués et activés. Pourtant, à l’époque, M. Perdriau et ses amis n’avaient pas de mots assez durs pour qualifier cette augmentation possible de la fiscalité des entreprises, nous traitant d’irresponsables voulant mettre à mal l’attractivité économique et la bonne santé des entreprises de notre territoire…»

« Il faudra que M. Perdriau assume son choix devant les Stéphanois »

Surtout, le groupe d’opposition de gauche s’étonne « du double discours de M. Perdriau qui ne cesse depuis 7 ans de se vanter, à chaque conseil, de ne pas augmenter la pression fiscale sur les ménages », soulignant l’augmentation de près de 50 euros pour une taxe foncière médiane de 1 400 euros. « Alors que les conséquences socio-économiques de la crise sanitaire commencent à se faire sentir, toucher, même modestement, à la fiscalité des ménages, nous semble particulièrement mal venu et inacceptable. Il faudra que M. Perdriau assume son choix de Président de Saint-Etienne Métropole devant les Stéphanois à qui l’absence d’augmentation de la pression fiscale a été maintes fois promise.»

Enfin, « si cette hausse d’impôts est annoncée comme nécessaire au financement de nouveaux investissements dont on ne connaît à ce stade pas la nature, il conviendra de savoir si une partie de ces recettes fiscales nouvelles n’est en définitive pas destinée à contribuer au financement du Plan de Relance métropolitain (300 millions d’euros), présenté en grandes pompes pendant la campagne électorale sans précision sur ses modalités de financement…»  

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne