Saint-Étienne
jeudi 29 septembre 2022
13:52
Soutenez IF
Brèves

C’est la rentrée des manifestations : la santé demain, pour tout le monde le 29

0
266 vues
Manifestation intersyndicale l’automne 2021 à Saint-Etienne. Photo fournie par l’UD CGT Loire.

Des mobilisations syndicales spécifiques au secteur de la santé sont prévues ce jeudi 22 septembre. Dans la Loire, plusieurs rassemblements auront lieu devant des établissements de santé avec notamment un regroupement sur le rond-point du CHU de Saint-Etienne à l’Hôpital Nord à partir de 13 h. La CGT santé et action sociale exige « des solutions » face « à la mise à sac de l’hôpital public » et pour « empêcher l’exploitation des usagers et salariés par le secteur lucratif » : recrutement à la hauteur des besoins, valorisation des statuts, titularisation des contrats précaires, opposition à toute fermeture de lits et refus de trier les patients aux urgences ou ailleurs. Elle rappelle que « le gouvernement ferme des dizaines de maternités, de services d’urgences et continue de fermer des lits dans toutes les spécialités des établissements et structures sanitaires, médico-sociales et sociales » tout en se scandalisant que le nouveau ministre veuille « inscrire dans la normalité le triage des malades aux urgences ».   

Manifestation générale le 29 sur les rémunérations

Une mobilisation qui sera suivie, une semaine après par des manifestations plus générales dans les rues de Saint-Etienne et Roanne portant sur la revalorisation des salaires, des pensions, des bourses d’études et des minimas sociaux. Il s’agira là de l’écho local de la grande journée de grèves interprofessionnelles et de manifestations partout en France issue d’un appel intersyndical, dans la Loire signé FSU, Union syndicale Solidaires et CGT. « Les mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d’achat sont en dessous de la situation de paupérisation de la population, arguent les trois syndicats. La loi votée cet été se contente de poser quelques rustines et, à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale. Dans la fonction publique, la revalorisation de 3,5 % de la valeur du point d’indice est en deçà de l’urgence à relever l’ensemble des rémunérations de 10 % au moins tout de suite pour préserver les conditions de vie de tous. De même pour les retraités. »

Ajoutant : « Le gouvernement se contente d’incitations à des économies d’énergies culpabilisantes, tandis que d’autres pays européens s’engagent dans la taxation des superprofits. Il poursuit aussi une politique fiscale qui assèche les comptes de l’Etat au profit des grandes entreprises et au détriment des services publics (santé, éducation,…) et du financement de la transformation écologique. » Le jeudi 29 septembre, les cortèges partiront de Roanne, à 10 h 30 depuis le Centre universitaire jusqu’à la sous-préfecture ; même heure à Saint-Etienne 10 h 30 depuis la Bourse du travail jusqu’à l’hôtel de ville.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter