Saint-Étienne
lundi 20 mai 2024
05:12
Soutenez IF
Brèves

« Choose France » a cité le projet Nidec à La Fouillouse

0
4548 vues
Visuel de la future usine à La Fouillouse. Photo transmise par Nidec

Vous en avez sans doute entendu parler via les médias nationaux. Lundi 13 mai, s’est déroulé la – déjà – 7e édition de « Choose France » à Versailles. « Sommet » voulu par le président Emmanuel Macron que le gouvernement définit comme un « lieu de rencontre privilégié entre les investisseurs étrangers et l’exécutif français. Il permet de valoriser l’ensemble des territoires et des atouts français auprès des chefs d’entreprises et partenaires étrangers. Il est chaque année l’occasion d’importantes annonces de construction ou d’extension de projets ». Bref, une démonstration externe (et aussi « interne » pour défendre la politique gouvernementale) sur la capacité française à attirer les investissements économiques étrangers. Et plus que jamais si on se fie aux données communiquées par le gouvernement qui a annoncé cette année « un record de 56 projets d’entreprises pour un montant d’investissements étrangers de 15 Md€ ». Avec ainsi « la perspective de 10 000 emplois créés qui vont se déployer dans toutes les régions de la France métropolitaine ».

115 emplois créés

Parmi ces 56 projets recensés et mis en avant, sept concernent la région Aura dont un dans la Loire. Il s’agit de l’ouverture, d’ici fin 2025, d’une nouvelle usine sur la commune de La Fouillouse que l’on doit au groupe japonais Nidec. Elle sera dédiée, décrit l’Etat « à la production de systèmes de stockage stationnaires par batteries, équipement stratégique pour l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux électriques, à l’électrification des ports et à la recharge des véhicules électriques. Ce site intégrera des ressources de R&D. Grâce à la mise en place de technologies solaires et géothermiques, cette usine sera 100 % zéro émission. Cet investissement de 17 M€ générera 115 emplois ». Il s’agit plus exactement d’un « déménagement/extension » : Nidec ASI, actuellement basée à Roche-la-Molière (220 salariés), était autrefois Loire automation avant son rachat en 2012 par le groupe japonais dont l’entreprise est devenue une division. Nous en reparlerons plus en détails, en temps voulu, dans If Saint-Etienne.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne