Saint-Étienne
mercredi 17 juillet 2024
14:38
Soutenez IF
Brèves

Enseignement secondaire : la Loire sera sous-dotée à la rentrée 2022 selon le SNES-FSU

0
821 vues
Etudiants Pexels Fauxels
Photo d’illustration.

A l’issue du comité départemental de l’Éducation nationale consacré jeudi à la préparation de la rentrée 2022 dans la Loire, le syndicat enseignant SNES-FSU tire la sonnette d’alarme en dénonçant des « dotations très insuffisantes » pour notre département. « Elles ne permettront pas de travailler dans de bonnes conditions et ne sont pas de nature à pallier les manques occasionnés par deux années de crise sanitaire ». En collège, le nombre d’élèves augmente (+ 70) alors que l’équivalent de trois postes seront supprimés. Alors qu’en 2017, le nombre d’heures par élèves était de 1,21, elle ne sera que de 1,18 à la rentrée prochaine. « Les dotations accordées aux collèges n’auront cessé de baisser pendant le quinquennat comme pour les lycées », constate les représentants Loire de la SNES-FSU.

Le nombre d’heures par élève rétrécit

En lycée général et technologique, la situation serait selon lui encore plus inquiétante : plus de 24 équivalents temps pleins sont encore supprimés. « Certes, là le nombre d’élèves est en baisse mais on aurait pu espérer, au sortir de la crise sanitaire, des conditions de travail plus favorables pour les enseignants et leurs élèves. Mais c’est aussi la réforme du lycée qui, par les économies de moyens qu’elle permet, entraine à chaque baisse globale du nombre d’élèves, une réduction drastique du nombre d’heures de cours. »

Alors qu’en 2017, le nombre d’heures par lycéens était de 1,31, elle ne sera que de 1,27 à la rentrée prochaine. « Les conséquences de ces réductions de moyens sont connues : suppressions de postes, hausse des effectifs par division et conditions d’enseignement dégradées… » Le SNES-FSU appelle l’ensemble des établissements à se mobiliser pour obtenir d’autres conditions de rentrée.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne