Saint-Étienne
lundi 24 juin 2024
06:24
Soutenez IF
Brèves

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2025 aura lieu du 22 mai au 6 juillet

0
842 vues
Esquisse scénographique, 13e Biennale Internationale Design Saint-Étienne, Ressource(s), présager demain, 22 mai – 6 juillet 2025 © Joachim Jirou-Najou

Et son thématique sera « Ressource(s), présager demain ». La précédente édition, en 2022, s’était pour la première fois étalée sur quatre mois. La 13e Biennale Internationale Design Saint-Étienne aura lieu sur un temps plus réduit : du 22 mai au 6 juillet. Le bilan de la 12e édition a apparemment poussé l’EPCC Cité du design-Esadse à repenser le format et le contenu de l’événement dans un contexte, qui plus est, financier ainsi que de gouvernance, mouvementé. Six semaines : c’est malgré tout davantage que pour la 11e, en 2019, l’événement, initié en 1998, durait 15 jours à partir de 2006 avant de passer à un mois à en 2015.

L’Arménie en pays invité

Sa 13e édition aurait dû avoir lieu en 2024 mais les travaux liés au projet Cité du design 2025 ont, comme prévu donné lieu à un report d’un an. Pour ce qui est du contenu de ce rendez-vous phare de l’agglomération stéphanoise, la thématique est ainsi décrite par sa communication : « Face aux défis de production du XXIe siècle, avec quelles ressources le designer travaille-t-il aujourd’hui pour préparer demain ? Dans tout juste un an, cette 13e édition invitera tous les publics à découvrir des objets inédits, puiser des idées et croiser des regards autour d’un design exploratoire, en prise avec les enjeux contemporains. » Mettant au « premier plan la figure du designer », la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2025 aura pour pays invité l’Arménie, qui voit « émerger une nouvelle scène créative ».

Elle s’organisera autour de deux sites, distants de quelques minutes à pied : la Cité du design, au cœur du quartier créatif stéphanois, et les Halles Barrouin, une friche industrielle emblématique de la ville. La jeune création et les étudiants de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (Esadse) seront à l’honneur. « De la start-up à la grande industrie, les entreprises seront largement représentées, en tant qu’acteurs majeurs du changement économique et environnemental. » Éric Jourdan, designer, nouveau directeur général de l’EPCC Cité du design-Esadse en assure le commissariat général. Direction scientifique : Laurence Salmon, directrice du développement culturel et artistique, EPCC Cité du design-Esadse Scénographie : Joachim Jirou-Najou.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne