Saint-Étienne
mercredi 12 juin 2024
21:24
Soutenez IF
Brèves

L’année commence très bien pour Haulotte

0
747 vues

« Dans la continuité de 2021, le marché mondial de la nacelle affiche, sur le premier trimestre de l’année, une croissance soutenue dans l’ensemble des zones géographiques », note la direction de Haulotte. Le fabricant de nacelles élévatrices enregistre un chiffre d’affaires de 135,8 M€ au premier trimestre 2022, contre 106 M€ à la même période l’année précédente. En Europe, les ventes réalisées sont en croissance de 21 % sur le premier trimestre par rapport à l’année précédente à la même période. En Asie-Pacifique, elles sont en hausse de 43 %, notamment grâce aux activités en Australie. En Amérique du Nord, Haulotte affiche une croissance de 19 %, tirée par un net rebond de l’activité d’échafaudage qui croît de 47 % sur la période. En Amérique Latine, la croissance des ventes est de 45 %, tirée par le Brésil.

Les effets du conflit en Ukraine restent à mesurer

La vente d’engins est en croissance globale de 26 %, la location de 31 % et enfin l’activité de services de 19 %. Malgré un contexte très compliqué lié à la pénurie persistante de certains composants, à la crise ukrainienne et au rebond du Covid-19 en Chine, « la dynamique commerciale observée depuis quelques mois ne montre, pour le moment, aucun signe de ralentissement, permettant au groupe d’afficher un niveau de carnet de commande encore en hausse par rapport à sa dernière publication », souligne Haulotte. Les effets du conflit ukrainien sur le coût des composants, de l’énergie et des transports, et les réponses à apporter sont cependant en cours d’évaluation. Etant donné les incertitudes, le groupe n’est pas en mesure de confirmer, à ce stade, ses objectifs de marge opérationnelle courante pour 2022.  

Haulotte avait fortement senti passer la crise liée au Covid en 202. Son chiffre d’affaires annuel avait reculé de 27 % cette année-là par rapport à 2019 pour tomber à 439,6 M€ contre 610,8 M€ en 2019 (558 M€ en 2018). Avant de rebondir en 2021 à 495,8 M€ en 2021. Le groupe compte 2 000 collaborateurs dans le monde dont un peu moins de 400 travaillent au sein de l’un des trois sites implantés à Lorette et L’Horme.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne