Saint-Étienne
vendredi 1 mars 2024
03:10
Soutenez IF
Brèves

L’ensemble de la Loire est placé en vigilance sécheresse

0
1394 vues
Les restrictions ne sont, à ce stade, que volontaires.

Les précipitations enregistrées en juillet ont permis de maintenir une hydrologie plutôt favorable dans la Loire. Ce qui a logiquement permis d’éviter des mesures de restriction, à commencer par le stade vigilance, dans la continuité du constat déjà effectué début juin par la comité sécheresse réuni par la préfecture. Mais preuve de la fragilité en la matière, celui-ci a depuis évolué, annonce la préfecture de la Loire dans un communiqué vendredi :

« Certains cours d’eau du département1 connaissent désormais des niveaux relativement faibles et sont inférieurs aux moyennes saisonnières. Les températures maximales relativement élevées depuis le 10 août et l’augmentation de l’évapotranspiration ont accentuées la faiblesse des débits, notamment du Gier. » Le portail interactif développé par l’entreprise imaGeau Info sécheresse donne des indicateurs de la pluviométrie sur neuf stations dans la Loire. Bien réparties sur l’ensemble du territoire, elles confirment des niveaux de pluviométrie déficitaires pour huit d’entre elles sur les 30 derniers jours. L’une d’elle, dans les monts du Forez, affiche même un bilan très déficitaire.

Des restrictions volontaires qui sont « l’affaire de tous »

Selon les prévisions de Météo-France, aucun renversement notable vers un temps humide ne se dégage malgré une baisse des températures et des précipitations possibles à partir du week-end à venir. « Aussi, afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques et anticiper toute dégradation potentielle de la situation hydrologique l’ensemble du département est placé en situation de vigilance. » Une mesure qui ne contraint pas. Elle se contente de pousser à la « limitation volontaire des usages dans le cadre d’une gestion raisonnée de la ressource ».

Elle vise ainsi à « ralentir ou réduire autant que possible la dégradation potentielle de la situation hydrologique et l’atteinte aux écosystèmes aquatiques ». Ce qui « doit être l’affaire de tous », souligne la préfecture. Si, en l’absence de pluies significatives, cette situation ne s’améliore pas au cours des prochaines semaines, des mesures de limitation des usages pourraient être prises sur certains secteurs.

1 Les conditions hydrologiques des cours d’eau ligériens conditionnent les décisions préfectorales. Elles sont consultables sur le site internet de la Dreal (Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement).

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne