Saint-Étienne
jeudi 7 juillet 2022
09:15
Soutenez IF
Brèves

Lionel Boucher est reconduit à la tête de l’UDI de la Loire

0
901 vues
L’UDI Loire s’est réunie samedi à Saint-Etienne. Lionel Boucher, 3e en partant de la gauche, reste son président. Photo fournie par l’UDI.

Samedi 30 octobre, Lionel Boucher, entre autres adjoint municipal stéphanois chargé des animations et de la logistique, a été reconduit à la tête du parti centriste dans la Loire, pour 3 ans. Il avait pris la succession de Gilles Artigues en 2018. Ce week-end marquait également le renouvellement du conseil départemental et de ses représentants au conseil national. Le 27 novembre, ce dernier réunira, à Aubervilliers, un peu plus de 1 000 représentants afin de valider la stratégie de l’UDI dans le cadre des présidentielles et législatives.

En attendant la décision de Jean-Christophe Lagarde d’être ou non candidat aux présidentielles, celui que choisiront les Républicains le 4 décembre devra reprendre « les idées et les valeurs centristes et faire preuve d’une modération salutaire afin de s’ouvrir et de convaincre, par-delà les seuls militants », estime Gilles Artigues, 1er adjoint UDI de la Ville de Saint-Etienne et vice-président de Saint-Etienne Métropole.

L’union de l’UDI avec les LR en question

Lionel Boucher abonde dans ce sens : « Un bon leader est un fédérateur, celui-ci devra nécessairement pondérer une campagne qui débute sous les auspices de la préférence nationale et les surenchères autour des thématiques sécuritaires. » Une entente avec les LR qui ne s’est pas concrétisée localement aux élections départementales en juin. « Nous n’avons pas obtenu d’accord avec Georges Ziegler (président LR du Département) et ne voulions pas tenir des strapontins, explique Lionel Boucher. Mais nous n’avons pas envoyé de candidats ne souhaitant pas voir le Département basculer. »

Dans la Loire, l’UDI compte environ 300 adhérents avec une présence plus marquée au sud qu’au nord, le Roannais étant dépourvu de responsable territorial depuis le passage d’un grand nombre de ses représentants à l’UMP (devenu LR) au début des années 2000. Christian Bourbon est le responsable de la section de l’Ondaine, Maxime Peiller, conseiller municipal de Chazelles-sur-Lyon, de celle du Forez. Emmanuel Mandon, conseiller régional et président du Parc du Pilat est responsable du Gier alors que sur Saint-Etienne, Anne-Sophie Riou partage cette responsabilité avec Lionel Boucher. Denis Chambe, adjoint municipal stéphanois en charge de l’économie est le trésorier du parti dans la Loire.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter