L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter
Brèves

Plan d’urgence/Plan de relance : le bilan dans la Loire

• Xavier Alix
0
560 vues

Vendredi 9 juillet, la préfecture a communiqué un point général chiffré sur les dispositifs d’aides déployés par l’Etat dans la Loire. La première réponse économique à la crise a été la mise en place d’un Plan d’urgence. Celui-ci a mobilisé : la DDETS (1), la DDFIP (2), l’Urssaf la Banque de France et BPI France.

Dans la Loire, le plan d’urgence a donné lieu à plus de 500 M€ d’aides directes d’ores et déjà versées aux entreprises. 229,5 M€ l’ont été au titre de l’activité partielle pour 24 millions d’heures. Auxquels s’ajoutent 265,6 M€ au titre du Fonds de solidarité, pour 20 255 entreprises. 525 M€ de reports de cotisations et de charges ont été enregistrés. Et un total d’1,1 Md€ de Prêts garantis par l’État (PGE) pour 8 151 entreprises. Soit un montant moyen de 135 000 €.

Plan de relance : 133,9 M€ d’aides aux entreprises

Pour ce qui est du premier bilan du plan France Relance dans la Loire, on compte à ce jour :

-133,9 M€ d’aides aux entreprises, dont 90,9 M€ en baisses d’impôts. Et 43 M€ de subventions pour accompagner 275 projets (143,7 M€ d’investissements). A noter que 186 projets d’entreprises ligériennes sont bénéficiaires de la première vague du guichet « industrie du futur ». 18,9 M€ d’aide appuieront 56 M€ d’investissements.

-26,3 M€ d’aide aux projets des collectivités. Cela pour 282 projets dans l’aménagement, la transition écologique et le numérique représentant 114,2 M€ d’investissements. 2 M€ de soutien au secteur associatif dans les domaines de l’hébergement, de l’animation sociale, de la lutte contre la pauvreté et du soutien à l’emploi. 3,6 M€ accordés aux agriculteurs pour 208 projets dans les domaines de la biosécurité, de la résilience aux aléas climatiques ainsi que du plan protéines.

Sur le volet emploi, 7 374 jeunes ont été accompagnés dans un parcours d’insertion. On compte  4 950 aides au contrat d’apprentissage, 4 094 primes à l’embauche et 589 bénéficiaires d’un contrat aidé. Au niveau du logement, 4 346 dossiers MaPrimeRénov ont été engagés. Soit 14 M€ de subventions pour 47 M€ de travaux.

Il faut, enfin ajouter à cet ensemble, le plan spécifique à la reconversion des friches. 11 projets dans la Loire sont sélectionnés pour 6,6 M€.

(1) Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités. (2) Direction départementale des Finances publiques.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Les commentaires sont fermés.

    Sur Android
    Sur iOS