L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter
Brèves

Réchauffement climatique : le GIEC tire la sonnette d’alarme

0
831 vues
Selon le Giec, l’étendue de la banquise en Arctique a atteint entre 2011 et 2020 son plus bas niveau depuis 1850

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) vient de rendre public le premier volet de son sixième rapport mettant à jour les éléments scientifiques à propos de l’évolution du climat. Son dernier rapport datait d’il y a sept ans. Ce nouveau travail a été effectué par 234 scientifiques de 66 pays, à partir de l’analyse de plus de 14 000 études scientifiques. Ce premier document est consacré aux aspects physiques du changement climatique. Deux autres parties suivront en 2022 à propos de la vulnérabilité de nos sociétés et des solutions afin de réduire les émissions des gaz à effet de serre.

Autant le dire d’emblée, les résultats de ce premier travail ne sont malheureusement pas bons. Selon l’organisme international « le changement climatique se généralise, s’accélère et s’intensifie ». Avec entre autres une constatation de l’augmentation de la température mondiale, d’un impact fort de l’activité humaine ou encore d’une croissance du nombre d’événements extrêmes (à l’instar des gigantesques incendies touchant l’Europe ces derniers jours), les experts alertent sur la nécessité d’agir rapidement.

Le niveau des mers a grimpé de 20 centimètres entre 1901 et 2018

A quelques mois de la prochaine Cop26 de Glasgow, ce rapport met en avant certains faits tels que la hausse de 20 centimètres entre 1901 et 2018 du niveau des mers, soit un accroissement plus rapide que lors de n’importe quel autre siècle depuis « au moins 3 000 ans », qu’il « est indiscutable, c’est un fait établi, que les activités humaines sont à l’origine du changement climatique » selon la climatologue et coprésident du Giec, Valérie Masson-Delmotte, ou encore que « le réchauffement à 1,5°C et 2°C va être dépassé pendant le XXIe siècle » sauf si une « profonde baisse des émissions de CO2 et des autres gaz à effet de serre ne se produise dans les prochaines décennies ».

Vous pouvez retrouver l’ensemble du premier volet de ce rapport (en anglais) sur cette page.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Les commentaires sont fermés.

    Sur Android
    Sur iOS