Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
14:05
Soutenez IF
Brèves

Retraites : un 1er Mai émaillé de violences à Saint-Etienne

0
1974 vues

Comme attendu, la mobilisation a été forte hier à Roanne comme à Saint-Etienne même si, c’est une habitude, les syndicats estiment que les forces de l’ordre la minimisent en donnant respectivement 3 200 et 7 200 manifestants. Et comme on pouvait hélas s’y attendre aussi, parallèlement à la mobilisation pacifique, après les prises de parole de l’intersyndicale place de l’Hôtel-de-Ville à Saint-Etienne, la casse, la violence et les affrontements avec la police ont enchaîné plusieurs heures durant La préfecture a évoqué un « groupe de 150 personnes », auteurs dans le centre-ville, de feux de poubelles, de vandalisme sur le mobilier urbain, de nouveaux tags sur la permanence du député de Renaissance Quentin Bataillon, des banques et des commerces – certains pillés – et de jets de projectiles sur les forces de l’ordre (et même les pompiers) répliquant à coup de gaz lacrymogènes. Un policier a d’ailleurs été blessé à la nuque (il était hier soir en « urgence relative »).

Six interpellations

Dans un communiqué, Alexandre Rochatte, préfet de la Loire déclare condamner « fermement la violence, les exactions, les pillages de commerces et les nombreuses dégradations commises (…) ». Il ajoute saluer « l’engagement des forces de sécurité pour protéger les citoyens et faire face aux casseurs, dont la seule motivation était le désordre. Ils sont intervenus avec détermination et sang-froid pour rétablir l’ordre ». Il apporte bien sûr « son total soutien aux policiers de la direction départementale de la sécurité publique de la Loire et aux sapeurs-pompiers du SDIS 42 qui ont été la cible de violentes attaques (jets de cocktails Molotov, d’un engin explosif artisanal et de divers projectiles) ». Ainsi qu’« aux commerçants victimes des dégradations, pour lesquelles les investigations sont en cours… » La préfecture évoquait hier soir six interpellations.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne