Saint-Étienne
dimanche 16 juin 2024
20:10
Soutenez IF
Brèves

Saint-Etienne Métropole juge positivement la saison estivale touristique 2022

1
1131 vues

L’été dernier avait déjà été présenté comme « bon et encourageant ». Pour la saison estivale 2022 la métropole stéphanoise via son office confirme « un retour progressif à la normale ». Après 2 ans de restrictions sanitaires, 2022 connaît une belle fréquentation touristique, avec un retour au niveau de 2019 pour les touristes nationaux et une augmentation de 17 % pour les visiteurs étrangers. La clientèle locale-régionale reste la plus représentée (69 %) et, d’une manière générale le marché domestique français. Les visiteurs européens de proximité (6 %), quant à eux, amorcent leur retour sur le territoire.

« Néanmoins, notre territoire reste en pleine réadaptation, marquée par une forte disparité de la fréquentation selon les sites et chez nos hôteliers, nuance Robert Karulak, vice-président au tourisme à Saint-Etienne Métropole et donc président de son Office de tourisme. Ces derniers nous font tout remarquer des évolutions de leur clientèle estivale globalement positives, avec une présence accrue d’une clientèle touristique, en particulier en août. Certains de nos sites emblématiques, comme Le Corbusier (+24 % de fréquentation par rapport à 2021 ; + 22 % par rapport à 2019) ou encore le Musée d’art moderne et contemporain (+ 29% par rapport à 2019), ont connu un succès notable c avec de nombreux visiteurs français et étrangers. »

Le retour des étrangers

Le Musée de la Mine connait un retour à une fréquentation proche d’avant Covid (- 4 % par rapport à 2019 et + 11 % par rapport à 2021). Et le Musée des verts ? Pas de pourcentage donné mais « une affluence qui a doublé par rapport à 2021, sans rattraper 2019 ». En revanche, le Musée d’Art et d’Industrie perd de la fréquentation (- 7 %). Moins positif aussi pour la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez et le château de Bouthéon : – 6 et – 15 %, par rapport à 2019 mais dans les mêmes ratios par rapport à 2021. + 38 %, en revanche, pour les croisières des Gorges de la Loire sans pour autant rattraper 2019. Saint-Etienne Métropole ne donne pas de chiffres sur les campings mais note « le retour d’une clientèle étrangère, principalement venue d’Allemagne et d’Hollande ». Comme pour les chambres d’hôtes, qui soulignent, quant à elles, « une clientèle d’étapes et de cyclotourisme ».

L’hôtellerie stéphanoise a, dans l’ensemble, réalisé un bon mois de juillet grâce au tourisme d’affaires. L’impact du Tour de France est positif avec un fort remplissage des hôtels les nuits du 14 et 15 juillet sur une période habituellement calme. Août est plus mitigé. Certains réalisent un bon mois, notamment sur la fin. Les touristes français et étrangers sont d’avantage présents en comparaison avec juillet, en particulier les Allemands, Suisses et Belges. En revanche, pour d’autres, août a été très calme en comparaison avec les étés 2020 et 2021. D’après les données des locations de meublés entre particuliers (Airbnb, Abritel), la tendance est pour eux à la hausse : + 10 % de nuitées vendues par rapport à 2021. Le tourisme urbain tire son épingle du jeu, avec majoritairement des appartements réservés en centre-ville (+ 21 % par rapport à 2021). L’office n’a pas évoqué l’impact éventuel de la Biennale du design 2022 qui s’est étalé jusqu’au 31 juillet.

Du coté des Gîtes de France Loire, le taux d’occupation (80 %) de cet été est très satisfaisant malgré une baisse par rapport à la saison 2021 exceptionnelle (89 %). On note, cette année, une part plus importante d’étrangers (10 %) en 2022 contre 9 % en 2021.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    1 commentaire
    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne