Saint-Étienne
mardi 16 juillet 2024
21:17
Soutenez IF
Brèves

Santé : Aésio se rapproche du GHT de la Loire

0
1528 vues
CHUSE
Le CHU est l’établissement support, la « capitale » du GHT de la Loire regroupant 15 établissements jusqu’en Nord Ardèche.

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Loire et le groupe mutualiste Aésio Santé viennent de signer une convention de partenariat, formalisant ainsi davantage de coopérations entre les établissements hospitaliers membres et ceux de la mutuelle dans le département ainsi que le nord Ardèche. Créé en juin 2016, comme partout en France (loi de santé 2016 ; objet de fortes critiques, entre autres, de la part des syndicats de soignants), le GHT de la Loire vise à fédérer et mutualiser l’offres et les moyens de 15 établissements publics de santé dont 14 centres hospitaliers. Le CHU stéphanois en est « l’établissement support ». « Le GHT Loire et le groupe mutualiste Aésio Santé ont souhaité formaliser un partenariat fort, afin de construire conjointement une offre de soins publique et parapublique graduée et sécurisée », explique Aésio dans un communiqué.

Des liens « historiques » qui se renforcent

Ce qui « se traduira par la participation des établissements mutualistes, en particulier de la Clinique mutualiste de Saint-Etienne, à l’ensemble des travaux portés par le GHT, notamment sur le projet médical partagé ou les réflexions stratégiques et opérationnelles.» Des représentants d’Aésio participeront désormais aux décisions du GHT Loire. Le groupe souligne que la convention renforce des liens historiques déjà nouées entre les structures publiques et mutualistes de la Loire. En 2002, la mise en commun des autorisations, des compétences et des moyens en cancérologie des deux partenaires a permis la création de l’Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth (ICLN). Les deux structures se sont également associées, au sein d’un GIE, pour acquérir et gérer le scanner installé dans les locaux de l’ex-ICLN.

De plus, des coopérations inter-établissements entre la Clinique mutualiste et les hôpitaux du Gier et de Firminy permettent un partage de médecins et chirurgiens. Enfin, depuis le début de la pandémie, les établissements coopèrent pour la prise en charge des patients Covid en soins critiques. La convention de partenariat vise ainsi à renforcer la filière de soins critiques et de mieux affronter les éventuelles crises à venir. Des coopérations plus poussées pourraient avoir lieu dans les domaines de la cancérologie, gériatrie, addictologie, bariatrie, ainsi que sur la recherche et l’innovation médicale et la formation des futurs médecins.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne