Saint-Étienne
lundi 15 août 2022
21:50
Soutenez IF
Brèves

Tarifs vétérinaires : la facture grimpe à Saint-Étienne

0
236 vues

Avant d’adopter, il est primordial de savoir que soigner son animal a un coût. Et comme beaucoup de secteurs d’activité, les tarifs vétérinaires ne font pas exception face à l’inflation qui touche le pays. Toutefois, de nombreuses disparités subsistent selon les territoires. D’après une enquête du mammouth-déchaîné.fr, les métropoles où les frais de vétérinaires sont les plus chers sont Paris, Lyon et Nice. À l’inverse, celles où ils sont les moins coûteux se trouvent à Lille, Toulouse et Bordeaux. Néanmoins, les tarifs ont globalement une tendance à la hausse avec une moyenne de + 2,32 % entre 2021 et 2022, et de fortes variations selon les zones. Force est de constater que Saint-Étienne fait partie du haut du tableau en la matière avec une inflation des frais vétérinaires de + 10,6 % sur cette période.

Chien

Quel budget ?

Ainsi, en se basant sur 6 actes vétérinaires tels que la vaccination, les rappels, la stérilisation, la castration, l’identification et la consultation, pour des petits et grands chiens, ainsi que des chats, soigner un animal dans la Loire représente un certain budget. En effet, l’étude l’estime entre 1 100 et 1 200 euros. C’est moins que son son voisin de Rhône dont la fourchette dépasse les 1 200 euros, mais moins que la Lozère qui ne dépasse pas les 1 000 euros. À Saint-Étienne, ces 6 actes vétérinaires pratiqués sur un chat, représentent un budget de 505 euros. La Loire s’en tire pourtant bien avec un budget total des tarifs vétérinaires supérieur de 4 % à la moyenne des autres départements, quand une ville comme Paris plafonne à 29 %.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter