L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Avec Sasli, les libraires stéphanois s’expriment d’une seule voix

0
721 vues

La Fête du livre qui a lieu ce week-end à Saint-Etienne est l’occasion pour la Sasli (Seule association stéphanoise de libraires indépendants) de clamer haut et fort son existence. Cela fait pourtant 2 ans que les principales librairies de la ville sont réunies dans cette association. Explications.

Sept librairies de Saint-Etienne sont réunies sous la même bannière. Photo d’illustration. © S. Hermann & F. Richter / Pixabay.

Pas encore de stand commun mais une identification visuelle pour chacun des membres présents. La 35e Fête du livre de Saint-Etienne sera l’occasion pour la Sasli (Seule association stéphanoise de libraires indépendants) de montrer qu’elle existe. C’est en fait le cas depuis fin 2019 mais le contexte qui a suivi a résonné comme un faux départ.

« Nous n’avons pas encore fait grand-chose, reconnaît Luc Dancert, son premier président et gérant Des bulles et des hommes. Nous ne pouvions pas être à la Fête du livre dès 2019, l’édition 2020 a été annulée et la pandémie nous a amenés à nous concentrer sur nos commerces, empêchant aussi de développer des actions. » Il est temps désormais de mettre en avant l’association.

Tous les librairies indépendantes ou presque de Saint-Etienne en sont, des plus petites aux plus grandes. Forum, Des bulles et des hommes, L’étrange rendez-vous, librairie des Croquelinottes, Lune et l’autre, Librairie de Paris et Quartier Latin : l’ensemble représente environ 70 personnes. Globalement, le secteur se porte plutôt bien, mieux en tout cas qu’au début des années 2010. Seuls points culturels ouverts durant de longues périodes de la pandémie, les librairies ont à Saint-Etienne, comme dans le reste du pays, bénéficié favorablement du contexte, rappelle Luc Dancert.

Pour la Fête du Livre mais pas que…

Ce sera plus cohérent et sans doute plus efficace d’échanger de manière groupée. On sera mieux entendu.

Luc Dancert, président de Sasli

Mais cela faisait des années qu’elles souhaitaient se réunir. « Il s’agit d’abord de parler d’une seule voix vis-à-vis de l’organisation de la Fête du livre, de la Ville de Saint-Etienne. Dans des villes comme Brive, cela existe depuis longtemps : ils font même caisse commune pour la Foire du livre, un grand rendez-vous pour le secteur aussi, explique Luc Dancert. Je ne sais pas si on en viendra là. Mais on peut avoir, chacun, un certain nombre de revendications par rapport à l’événement. Ce n’est pas que nous ne sommes pas écoutés actuellement. Mais ce sera plus cohérent et sans doute plus efficace d’échanger de manière groupée. On sera mieux entendu. »

L’association compte aussi mener des actions grand public autour du métier, de la promotion de la lecture. Elle envisage la création de ses propres rendez-vous. Par exemple, des circuits dédicaces coordonnés. Ou des participations communes à des événements comme Livreurs d’histoires qui a eu lieu avec les médiathèques stéphanoises en juillet.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS