Saint-Étienne
mercredi 29 mai 2024
16:14
Soutenez IF

Brique Argent : « Saint-Etienne est une ville incroyable pour la musique »

0
3040 vues

Il fait partie de la nouvelle génération d’artistes musicaux stéphanois qu’il faut suivre de près. Corentin Brisebras, alias Brique Argent, vient d’être retenu dans la sélection des artistes émergents du Fair, dispositif de soutien au démarrage de carrières et de professionnalisation en Musiques Actuelles. Une organisation qui a soutenu des artistes désormais bien connus comme NTM, IAM, Louise Attaque ou encore Dionysos. Rencontre avec ce jeune artiste qui construit son univers de chansons pop alternative en briques bien solides tout en étant tourné vers les étoiles argentées.

Brique Argent © Elise Meunier

Pourriez-vous nous donner un qualificatif concernant votre musique ?

Quand je dois qualifier ma musique, je dis que je fais de la chanson pop alternative, parce dans ce projet Brique Argent, j’aime bien passer du très chaud avec des ambiances très électroniques, sous tension, puis basculer dans la douceur du piano-voix. J’aime aller dans de nombreuses directions.

Derrière Brique Argent, êtes-vous plusieurs ?

Brique Argent est un projet solo, mais je suis accompagné par Maxence sur scène. Au début, j’ai travaillé seul en composant, écrivant, travaillant ma direction artistique… J’ai ensuite eu envie de produire avec quelqu’un. Avec Maxence, j’avais déjà eu le plaisir de travailler avec lui. Il était logique que je lui demande de m’accompagner. Il coproduit avec moi et m’accompagne sur toute la partie technique. Je conserve le côté direction artistique et communication.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

J’ai eu un projet pop-rock qui s’appelait Anacortes sur lequel Maxence intervenait. En parallèle, j’avais déjà un peu la tête dans Brique Argent. Du coup, quand le groupe s’est arrêté je lui ai proposé de participer à cette nouvelle aventure. Nous travaillons ensemble depuis trois ans environ.

Comment se déroule la composition sur Brique Argent ?

Je travaille avec Maxence, Simon-Gaspar, ex-La Belle Vie, et Francis le frère de Fils Cara. C’est la petite team qui m’aide pour la composition. Nous travaillons sur un disque à venir en 2024 probablement. Nous travaillons par sessions, dans des maisons à la campagne. Je prépare à chaque fois une vidéo où j’explique les directions dans lesquelles je souhaite aller et puis on se met au travail tous les quatre.

Vous avez été sélectionné parmi les artistes émergents qui vont être suivis par le dispositif Le Fair en 2023. Qu’est-ce que cela va vous apporter ?

C’est le plus grand accompagnement qui existe en France. Je me sens très privilégié d’avoir été choisi parmi les sept lauréats de cette année. C’est incroyable. Cela permet de se développer au national et de rencontrer plein de monde et de nombreux pros. C’est un coup d’accélérateur pour le projet. Que cela arrive aussi vite pour Brique Argent, c’est fou !

Vous êtes né à côté de Roanne et vous êtes installé à Saint-Etienne depuis deux ans. Être à Saint-Etienne, est-ce un avantage selon vous ?

A Saint-Etienne, je suis très heureux. Je connaissais déjà de nombreux membres de cette scène musicale stéphanoise dont font partie Raphaël et Théo de Terrenoire, Simon dont je parlais avant, etc. C’est d’ailleurs grâce à ces gens-là que je me suis installé ici. Je faisais mes études à Lyon et je ne m’y retrouvais plus trop. J’étais un peu perdu et je descendais souvent les week-ends à Saint-Etienne. Je me disais que c’était incroyable ce qu’il se passe dans cette ville. Je la connaissais principalement via le stade Geoffroy-Guichard où j’allais avec mon père en étant petit. Saint-Etienne est une ville incroyable pour la musique, pour la création. j’ai la chance de travailler souvent au Fil qui est un lieu génial pour travailler le live notamment.

En parlant de live, comment le travaillez-vous ?

Le live correspond à la partie dans la musique qui me fait le plus vibrer. J’adore être en studio mais j’aime surtout être sur scène. Vu que ça fait longtemps que je muris le projet Brique Argent, tout vient assez rapidement. Donc, en gros, j’ai une histoire en tête que l’on vient appliquer sur scène lors de nos sessions de travail au Fil. On va mixer pour que ça sonne bien mais la partie création et direction artistique est déjà faite en amont, depuis des années.

Combien de dates avez-vous faites jusqu’à aujourd’hui ?

Nous avons dû en faire une quinzaine en tout. On a joué notamment au POPUP du Label à Paris, au Marché Gare de Lyon avec Terrenoire, une première partie de Cœur de Pirate… Et il y a de belles dates qui arrivent avec un concert le 7 avril au Château du Rozier de Feurs, le 21 avril au Printemps de Bourges, le 27 avril aux Trois Baudets à Paris, le 28 avril à l’Epicerie Moderne de Feyzin et un passage au prochain festival Paroles & Musiques de Saint-Etienne le 27 mai en première partie de B.B. Jacques.

Pourquoi avoir choisi ce nom de Brique Argent ?

Brique pour le côté travail sur une construction et Argent pour une part lumineuse presque scintillante dans ce projet.

Sur vos réseaux, on voit de nombreuses publications qui touchent à la cause animale. Est-ce que cette facette peut intervenir dans votre création ou bien est-ce que vous envisageriez un jour d’effectuer un concert pour soutenir une association qui aide les animaux ?

Depuis mes vingt ans, je ne mange plus de viande. Je suis vegan, c’est un truc très important pour moi et très personnel. J’ai passé une bonne partie des premières années où je ne mangeais plus de viande à tacler les gens qui en mangeaient car j’étais ultra énervé. Depuis je me suis calmé mais je continue à poursuivre cette vision par rapport à la vie animale. Donc, oui je serais très heureux de pouvoir faire des concerts pour des causes. Après, aujourd’hui, intégrer la cause animale dans mes chansons, je ne pense pas que ce soit possible et s’il y aurait un intérêt. Mais bien sûr à travers des événements, des concerts, des prestations, je serais très heureux de poursuivre le combat pour que les gens arrêtent de tuer et de manger des animaux.

Quels artistes vous inspirent ?

On ne ressent pas forcément mes inspirations dans les chansons que nous sortons. Mais quand je compose, je pense à des artistes comme James Blake, Nils Frahm, Flavien Berger, Lay Low, le rappeur Tuerie et Barbara Pravi, une artiste dont je suis fan absolu.

Suivez Brique Argent sur cette page et découvrir ses clips sur cette chaîne.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne