Saint-Étienne
vendredi 30 septembre 2022
04:42
Soutenez IF

C215 poche l’histoire scientifique dans les rues de Sainté

0
552 vues

L’artiste-pochoiriste C215 était à Saint-Etienne la semaine dernière afin de mener un projet autour de la culture scientifique. Le résultats se traduisant par la création de 20 œuvres mêlant éminents scientifiques historiques et personnages de fiction pop/SF marquants.

C215 (Christian Guémy) en train de finaliser l’œuvre représentant Marie Curie à Explora (Saint-Etienne) © Ville de Saint-Etienne/Jérôme Abou

Christian Guémy, plus connu sous le nom de C215, fait partie des pochoiristes qui ont déjà marqué son temps. Œuvrant dans le monde entier – il était par exemple en mars dernier à Kyiv en Ukraine – l’artiste s’est rendu à Saint-Etienne mercredi 15 juin, à l’invitation du Centre culturel scientifique technique et industriel La Rotonde et de son directeur Guillaume Desbrosse. Le but de cette venue était de réaliser une vingtaine d’œuvres en une journée sur différents sites marquants de la Ville.

Des portraits historiques et d’autres plus « pop »

Armé de ses pochoirs et de ses bombes de peinture, l’artiste a ainsi croqué plusieurs personnages ayant marqué l’histoire des sciences mais aussi quelques personnages légendaires de la pop culture. Ainsi, on retrouve par exemple Marie Curie sur le site d’Explora aux côtés d’Albert Einstein ou de Jacques-Yves Cousteau. « Il y a dix œuvres à découvrir à Explora, cinq à la Soucoupe, notre bâtiment situé Cours Fauriel, deux vers la Cité du design, une au Musée d’art et d’industrie et une représentant R2D2 au Planétarium, détaille Guillaume Desbrosse. On retrouve ainsi des portraits de personnages historiques scientifiques importants mais aussi des personnages tirés de Star Wars ou de Retour vers le futur. »

C’est pendant le confinement que le directeur de La Rotonde a pu échangé avec l’artiste, qui s’est avéré être au courant des activités du centre culturel scientifique stéphanois. « Je suivais le travail de Christian Guémy à titre personnel, poursuit Guillaume Desbrosse. J’apprécie notamment son engagement sociétal fort. Pendant le confinement, il a pris contact avec moi sur les réseaux sociaux et il m’a expliqué suivre La Rotonde et apprécié le travail de médiation que nous effectuons, lui-même étant un féru d’histoire et un puits de sciences. Il s’est avéré qu’il partage les valeurs que nous véhiculons à la Rotonde, en croyant au fait scientifique avant tout. Nous nous sommes appelés et cela a débouché sur l’idée d’une série de portraits de femmes et d’hommes scientifiques qui ont marqué l’histoire. »

© Ville de Saint-Etienne/Jérôme Abou

Un parcours découverte bientôt publié

Quelque deux années plus tard, voilà les œuvres de C215 ponctuant l’espace public stéphanois. « C’était un moment exceptionnel d’accueillir C215 et de le voir travailler pendant une journée. Je repense par exemple à un groupe d’enfants qui est arrivé alors que Christian travaillait sur le personnage de Yoda se trouvant sur les murs de la Rotonde Cours Fauriel, se souvient le directeur de la Rotonde. C’était touchant d’entendre leurs exclamations en découvrant l’œuvre se réaliser sous leurs yeux. »

Des travaux qui peuvent être découverts tout simplement en se baladant, mais qui serviront également de supports aux visites et médiations organisées par les équipes de la Rotonde, en permettant à ces dernières d’en dire davantage sur les personnages croqués. Un fascicule et une mise en valeur sur le site web de la Rotonde sont également en réflexion afin de formaliser le parcours de découverte de l’ensemble de cet ouvrage.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter