L'actualité de Saint-Étienne et sa région

Festival Paroles et Musiques, 30 ans et un retour aux fondamentaux

0
480 vues

La programmation du festival stéphanois Paroles et Musiques a été dévoilée jeudi 17 mars. Au menu, beaucoup de découvertes, mais aussi de l’engagement, pour le 30e anniversaire de l’événement.

Paroles et musiques
Marc Chassaubéné et Simon Javelle, lors de l’annonce de la programmation. © JT / If Saint-Etienne

Cette fois-ci c’est la bonne et hors de question que le Covid ne vienne gâcher la fête ! Après deux éditions annulées, le festival Paroles et Musiques, né à Saint-Étienne en 1992, est de retour du 16 au 22 mai. Pour ses trente ans, le festival a souhaité opérer un retour en centre-ville, et faire toujours plus de places aux découvertes. Marc Chassaubéné, adjoint au maire de Saint-Étienne en charge de la Culture, a salué la capacité de l’événement « à renouveler cette programmation, à prendre des risques aussi, toujours au bout de trente ans. Le Festival a su rester sincère dans son engagement auprès des artistes émergents.» Et cette édition ne fera pas exception.

60 % de découvertes

Ainsi, sur 47 artistes, 60 % seront des découvertes. Parmi eux, on comptera également 16 groupes locaux, comme La Belle Vie. Par ailleurs, Simon Javelle s’est entouré d’une nouvelle équipe pour mettre au point la programmation du festival. « Cela apporte de nouvelles ambitions, de nouvelles énergies, on en est très contents. » Outre les têtes d’affiche comme Barbara Pravi, Ben Mazué ou encore La Rue Kétanou, il vous sera possible de découvrir de futures pépites comme Pierre de Maere, Yoa ou Le Noiseur. Le festival prendra ses quartiers à La Comète, avec la grande salle du Panassa pour les têtes d’affiches, et l’Usine, dédiée aux artistes émergents. Des concerts auront également lieu au Fil, au Château du Rozier à Feurs, au Zénith, au Clapier, mais aussi à La Cité du design, en parallèle de la Biennale. Si le festival réitère son opération Paroles de Zinc, qui propose de découvrir de jeunes artistes locaux dans plusieurs bars partenaires de Saint-Étienne, les équipes ont souhaité innover pour ce trentième anniversaire.

Place aux femmes

C’est comme ça qu’est né Paroles de femmes, en partenariat avec l’association Giddy Up, qui lutte contre les discriminations dans le monde de la culture. Car malgré une volonté pour beaucoup de festivals de tendre vers une parité, l’objectif reste difficile à atteindre. En effet, si cette parité est effective chez les amateurs, les femmes ne représentent plus que 17,4 % des artistes qui se produisent sur les scènes de musiques actuelles. Valérie Gerenton, fondatrice de l’association, a organisé deux temps d’actions avec un atelier d’écriture créative qui donneront lieu à des fanzines distribués sur le festival, et un atelier d’initiation au Djing. Enfin, des stands de sensibilisation et de prévention aux violences seront installés, et une charte de bienveillance sera diffusée à l’ensemble des artistes et partenaires. Sur la soirée du Zénith, un espace safe sera à disposition des victimes ayant besoin de calme, d’écoute, et de se sentir en sécurité.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter