L'actualité de Saint-Étienne et sa région

La Biennale du changement et du retour à l’essentiel

0
1084 vues

La 12e édition de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne – reportée d’un an en 2021 – va pouvoir ouvrir ses portes le 6 avril prochain. Un événement qui va durer pour la première fois sur une durée de quatre mois, avec pour thème : Bifurcations, choisir l’essentiel.

La Platine de la Cité du design et le bâtiment de l’Horloge © C. Pierot

Son thème a beau avoir été choisi bien avant la pandémie, selon son équipe dirigeante, la 12e Biennale internationale design de Saint-Etienne apparaît comme étant ancrée dans l’actualité du monde. Bifurcations, choisir l’essentiel, thème retenu pour cette Biennale 2022, sonne comme très à propos. Thierry Mandon, le directeur de la Cité du design de Saint-Etienne, ne contredit pas cette posture : « En 2022, nous reprenons le fil que l’on avait commencé à dérouler en 2017 avec une biennale dédiée aux mutations du travail, et en 2019 avec une biennale consacrée au vivre ensemble, précise-t-il. A l’issue de cette dernière, nous avions pris conscience du fait que nous étions à l’aune de grands changements. Nous ne croyions pas si bien dire, puisqu’un an plus tard, la pandémie allait bouleverser le monde. »

Le design, outil du changement

C’est donc à des problématiques fortes et qui touchent tout à chacun que l’événement culturel phare de Saint-Etienne va tenter d’apporter des éléments de réponse ou tout du moins des pistes de réflexions. Réchauffement climatique, biodiversité, place du travail, relations à autrui… Voilà autant de sujets qui vont guider le visiteur au travers de cette Biennale unique en son genre et qui accompagnent le changement dans notre société comme le souligne Olivier Peyricot, son directeur scientifique. « Le design est un outil pour penser le changement. La bifurcation peut être collective, et concerner des millions de personnes, comme ce fut le cas avec la Covid. Celle-ci a quelque chose d’assez effrayant, et de contraint.  Mais la bifurcation peut aussi concerner de plus petits groupes d’acteurs, qui vont chercher d’autres manières de faire, en proposant des changements qui souvent touchent directement notre quotidien : faire des enfants, devenir végan est en ce sens déjà une bifurcation. »

A l’issue de la dernière biennale, nous avions pris conscience du fait que nous étions à l’aune de grands changements. Nous ne croyions pas si bien dire, puisqu’un an plus tard, la pandémie allait bouleverser le monde.

Thierry Mandon, directeur de la Cité du design de Saint-Etienne

Quatre mois d’expos et d’événements

Si cette Biennale promet de résonner comme jamais avec l’actualité, elle peut s’enorgueillir de s’étaler davantage dans le temps que lors de ses précédentes éditions. Une nouveauté importante pour permettre aux visiteurs de planifier leur visite plus sereinement. Ainsi les six espaces couvrant près de 10 000 m² de surfaces d’expositions feront vivre la Cité du design pendant quatre mois du 6 avril au 31 juillet 2022. Une première pour la Biennale dont l’édition la plus longue s’était contenté de deux mois.

Les expositions sur le site de la Cité du design © Saint-Etienne Métropole

Parallèlement, la Biennale conserve cette année encore, son habitude d’essaimer événements et rendez-vous sur l’ensemble du territoire métropolitain et régional – dans plus de 30 villes. « Nous avons souhaité une biennale très ancrée sur le territoire, hors-les murs de la Cité, pour élargir notre public, assure Marc Chassaubéné, vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge du Design et du Numérique et président de la Cité du design. Les musées, les commerces de la Métropole seront donc impliqués, pour un total de 150 événements qui visent à faire de la biennale du Design une grande fête, reflet de la vitalité de la discipline. »

Nous avons souhaité une biennale très ancrée sur le territoire, hors-les murs de la Cité, pour élargir notre public

Marc Chassaubéné, vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge du Design et du Numérique et président de la Cité du design.

L’Afrique, invitée d’honneur

Côté contenu, ce sont sept expositions qui seront présentées sur le site de la Cité du design : At home, Autofiction, Le Monde, sinon rien, Dépliages, Singulier plurielles, A l’intérieur de la production et Maison Soustraire. Ces espaces présenteront des créations issues de réflexions menées autour des espaces domestiques, du corps, de l’automobile, de la façon d’apprendre ou encore des modes de consommation et de production. Parmi ces expositions, Singulier plurielles propose une plongée « Dans les Afriques contemporaines » (dont le commissaire est Franck Houndégla). Une exposition qui marque le fait que l’Afrique est l’invitée d’honneur de la Biennale 2022. Un choix qui s’est « imposé naturellement » selon Thierry Mandon.

Plusieurs autres propositions d’expos prendront place dans les divers musées métropolitains comme une autour de la micro-architecture au sein de l’église Saint-Pierre de Firminy, une autre consacrée au projet Globalisto au Musée d’art moderne et contemporain ou bien l’héritage post-minier au Musée de la mine.

Biennale internationale design 2022 de Saint-Etienne, du 6 avril au 31 juillet
Plus d’infos (horaires, tarifs, programmes) sur la Biennale internationale design 2022 de Saint-Etienne sur cette page

La Biennale 2022 en quelques chiffres :

  • 7 expositions sur le site de la Cité du design avec 48 installations
  • 235 designers représentés (dont 17 provenant d’Afrique)
  • 24 colloques et conférences
  • 150 événements dans le territoire métropolitain et des résonances dans la région Auvergne-Rhône-Alpes à Valence, Vienne, Roanne, Pont-en-Royans…
  • Un budget de 4 millions d’euros et des retombées estimées à 8,5 millions d’euros

En 2019, la Biennale avait accueilli 235 000 visiteurs dont 10 000 professionnels.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter