L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Le Palais des Spectacles de Saint-Étienne se tourne vers le cinéma

• 18 novembre 2020 • Nicolas Bros
0
830 vues

Le Palais des Spectacles de Saint-Étienne va connaître une suite à son histoire. Le bâtiment en forme de dôme situé sur l’ex Plaine-Achille va accueillir des studios de cinéma ainsi que des extensions de l’École de la Comédie de Saint-Étienne et du Fil.

Le Palais des Spectacles n’accueillait plus beaucoup d’événements ces dernières années © NB / IF Média

Saint-Étienne, nouveau centre privilégié de tournage pour les films et séries ? Possible. En tout cas, c’est bien l’intention affichée par la municipalité qui vient de voter en conseil municipal le lancement d’un projet de réhabilitation du Palais des Spectacles en « pôle cinéma ». Ce dernier va accueillir d’ici 2024 des studios de cinéma ainsi que des salles de répétitions pour l’École de la Comédie et le Fil, voisins de l’équipement. « Nous avions depuis longtemps l’idée de créer des structures afin d’accompagner les tournages sur le territoire stéphanois, explique Marc Chassaubéné, adjoint à la culture à la Ville de Saint-Étienne. Nous avions travaillé avec les associations existantes autour notamment du Bureau d’accueil des tournages, le BAT, une proposition de Ciel ! Les Noctambules qui n’a malheureusement pas abouti. Nous avons repris les choses en main en faisant le constat qu’il y avait de plus en plus de tournages à Saint-Étienne, de longs-métrages comme de séries avec par exemple Les Sauvages. Les retours de professionnels très encourageants, nous disant que Saint-Étienne disposait de tous les paysages possibles : industriel, naturel ou urbain, d’une facilité d’organisation avec des coûts réduits… nous a confortés dans l’idée qu’il fallait accompagner ces tournages et favoriser l’attractivité du territoire par la même occasion. »

Concernant le choix porté sur le Palais des Spectacles afin d’héberger ce nouvel équipement de studios dédiés aux tournages, l’élu est convaincu. « C’est le lieu idéal pour accueillir de tels dispositifs car il faut évidemment de très grands espaces mais également des accès faciles en camion, pour les véhicules de tournage, la possibilité de déployer un espace pour la création de décors parfois en urgence, des lieux de maquillage, etc. Le Palais des Spectacles a suffisamment de place pour disposer tout cela. »

Mise à disposition de matériel par Thalès Angénieux

L’autre argument qui a pesé dans la balance de la volonté municipale, c’est Thalès Angénieux, une entreprise stéphanoise grande actrice des plateaux de cinéma à travers le monde. Cette dernière, installée à Saint-Héand, produit et fournit ce qu’il se fait de mieux en matière d’optique de précision, notamment pour l’industrie cinématographique. « Nous avons eu une proposition de Thalès Angénieux de mettre à disposition son studio de tournage qui se trouve sur leur site de Saint-Héand. L’entreprise avait besoin de récupérer des espaces et considérait que ce studio était trop peu utilisé. C’est un matériel professionnel très intéressant qui sera ainsi déployé dans ce nouveau lieu. »

Une installation dans laquelle la Ville souhaite également pouvoir voir graviter les structures locales existantes et les professionnels de l’image stéphanois afin que « cet outil leur serve » explique l’élu. Ainsi, seront organisées des rencontres afin de recueillir leurs besoins et leurs ambitions. Et de préciser que ce projet n’a pas pour objectif de venir « concurrencer » le Pôle Pixel qui regroupe de nombreuses entreprises de l’image, du son et des industries créatives à Villeurbanne, à côté de Lyon, « mais bien proposer quelque chose de complémentaire. »

Des studios de répèt’

Parallèlement, le « nouveau » Palais des Spectacles accueillera des espaces dédiés à la Comédie ainsi qu’au Fil. « Nous cherchions une extension à l’École de la Comédie, et très vite les idées se sont croisées avec celles de la création de ce pôle cinéma, explique Marc Chassaubéné. Il y aura donc des espaces dédiés à La Comédie. Pour le moment, on ne sait pas encore dans quelles proportions. Ils permettront aux élèves d’utiliser le plateau de tournage et de se familiariser avec cet univers-là. » C’est la même démarche de réflexion qui guide le projet pour les studios de répétition du Fil qui, selon l’adjoint, « sont trop petits aujourd’hui, pas efficaces pour les groupes ». Une mutualisation des espaces de catering, de répétitions ou de captations sonores sont donc prévus.

Le projet de réhabilitation a été estimé à 6 millions d’euros, avec un investissement à hauteur de 4,2 millions d’euros consenti par la Ville de Saint-Étienne, qui va solliciter l’appui supplémentaire de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) à hauteur de 1,2 million et la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 600 000 euros.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS