L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Montbrison : le Théâtre des Pénitents ferme jusqu’à fin mars mais continue à avancer

• 22 janvier 2021 • Nicolas Bros
0
350 vues

La Ville de Montbrison a tranché : elle préfère prendre les devants et fermer les portes du Théâtre des Pénitents jusqu’à fin mars. Une décision prise en concertation avec le directeur du théâtre, qui n’empêche pas de poursuivre les activités à distance pour maintenir le lien avec le public.

Le Théâtre des Pénitents à Montbrison restera fermé jusqu’à fin mars © Théâtre des Pénitents

« Depuis une dizaine de jours, nous avons beaucoup échangé avec Christophe Bazile, le maire et son adjointe à la culture, Christiane Bayet, pour savoir quelle décision prendre, explique Henri Dalem, directeur du Théâtre des Pénitents. Nous avons décidé de prendre les devants et de fermer les portes du théâtre jusqu’à fin mars. » Un coup d’avance de la part du théâtre forézien et de sa municipalité de tutelle par rapport aux annonces gouvernementales, qui s’explique par plusieurs facteurs selon le directeur. « La situation actuelle avec le festival Poly’Sons que nous avions maintenu, puis annulé en partie, puis annulé complètement, cela rendait la communication complètement illisible. Nous sommes partis du constat que nous ne parvenions plus à avoir une clarté vis-à-vis du public. Mais nous nous sommes rendus compte que plusieurs autres éléments s’ajoutaient. Du côté des artistes, il était compliqué de recaler sans cesse et sans visibilité. Il s’avère également difficile de maintenir la motivation de l’équipe au jour le jour. Nous ne voulons pas épuiser l’équipe. » Une position sur laquelle abonde Mme Bayet : « On ne peut pas fonctionner comme cela en programmant, puis déprogrammant à chaque nouvelle annonce. Les artistes ont besoin d’avoir un minimum de visibilité. Pour le public également, il est important d’avoir plus de clarté. Notre choix a été de dire stop et de refaire un point début avril en espérant que la situation soit meilleure. »

Nous soutenons notre théâtre à bout de bras et on ne le laissera pas tomber

Christiane Bayet, adjointe à la Culture de la Ville de Montbrison

Théâtre en régie directe municipale = pas de soutien de l’État

Au-delà de ces différents aspects, un autre paramètre est entré en ligne de compte du côté de la sous-préfecture ligérienne. Celui des moyens financiers. « De manière générale, il y avait un problème sur la manière dont on affectait les moyens, détaille Henri Dalem. Nous ne sommes pas aidés par l’Etat pendant cette période, étant donné que nous sommes en régie directe avec la municipalité. La Ville maintient nos budgets mais ne peut pas les augmenter. Il nous fallait donc un moment pour nous poser afin de mieux réfléchir à la manière dont on affecte l’argent investi. » Un manque de soutien de la part de l’Etat dénoncé par l’élu montbrisonnaise qui n’hésite pas à exprimer son agacement. « Nous soutenons notre théâtre à bout de bras et on ne le laissera pas tomber, bien évidemment. Mais voilà, il faut savoir dire les choses et faire savoir que nous n’avons aucun Euro d’aide. »

Une programmation à distance

Malgré cette fermeture prolongée, le Théâtre des Pénitents poursuit malgré tout une activité avec notamment la reprise du concept « Allo les Pénitents ?« , cette fois-ci décliné en « Allo, les Poly’Sons ? » permettant de recevoir un appel d’un artiste qui chante une chanson au bout du fil. Cela se passe sur inscription sur le site du théâtre et l’opération début ce dimanche avec Cécile Hercule et Yvan Marc. D’autres actions sont également proposées comme un concert gratuit des Tit’Nassels et Louise Combier le samedi 6 février à 20h30 sur les réseaux sociaux du Théâtre des Pénitents ou encore une opération avec France Bleu Saint-Etienne Loire avec des interviews et des chansons inédites des artistes annulés.

Plus d’infos sur www.theatredespenitents.fr

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS