Saint-Étienne
dimanche 3 juillet 2022
10:37
Soutenez IF
Lifestyle

Nos 5 expos de l’été dans la Loire

0
1151 vues

L’été est souvent l’occasion de flâner dans les couloirs des musées pour aller voir différentes expos en famille, en duo ou en solo. Voici notre sélection des cinq expos qui ont retenu notre attention cet été à Saint-Etienne et dans la Loire.

1 – L’expo Les rubans de l’intime au Musée d’art et d’industrie de Saint-Etienne

Bustier, Chantal Thomass, 2020, collection particulière © Hubert Genouilhac

Voilà une expo chic et choc du côté du musée stéphanois. Comment les rubans made in Sainté ont-ils fait évoluer les sous-vêtements du 19e siècle à nos jours ? Voilà le programme pensé par cette exposition haute en couleur et très documentée. On y croise des pièces de lingerie exceptionnelles, des anciennes et des modernes : du Chantal Thomass (marraine de l’expo), Jean-Paul Gaultier ou encore Dior et Lise Charmel. Dans une scénographie intimiste et bien pensée, le visiteur évolue également au contact de tableaux, gravures ou catalogues permettant de remettre les créations dans leur contexte. Tout cela donnant à voir l’importance des industries stéphanoises du ruban dans l’évolution de la production de lingerie, corseterie mais également de textile médical. Une expo coup de cœur à découvrir jusqu’au 14 novembre au Musée d’art et d’industrie.

Les rubans de l’intime, jusqu’au 14 novembre au Musée d’art et d’industrie de Saint-Etienne

2 – La rétrospective de l’artiste Hassan Sharif au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole

Tapis, tempera, colle et fil de cuivre, 304 x 195 x 32 cm, collection de la Sharjah Art Foundation, © H. Sharif, photo : A. Mole/MAMC+

Pas moins de quatre nouvelles expos jalonnent les couloirs du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne. Parmi lesquelles, on trouve celle retraçant le travail d’Hassan Sharif. Ce dernier étant sûrement l’un des artistes les plus influents du monde arabe. L’Emirati est un plasticien qui depuis près de 40 ans essaie de faire bouger les lignes. I Am The Single Work Artist constitue une présentation de 150 de ses œuvres. Cette expo permet de se rendre compte de la portée du travail de cet artiste qui met un point d’orgue à critiquer ouvertement la société de consommation effrénée et la transformation de son pays en territoire de luxe sans limites.

I Am The Single Work Artist, jusqu’au 26 septembre 2021 au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne

3 – Dualité ou les 13e rencontres internationales des arts du chapeau à l’Atelier-musée du chapeau de Chazelles-sur-Lyon

Chazelles-sur-Lyon, c’est la capitale du couvre-chef. La preuve encore une fois avec Dualité, une expo de 73 pièces uniques, venues du monde entier. Les créateurs originaires de 11 pays différents proposent des chapeaux colores, feutrés et parfois complètement dingues. Parmi les 73 sélectionnés, 11 ont reçu des prix décernés par un jury constitué autour du couturier Franck Sorbier. L’occasion également de flâner dans les couloirs du musée qui présente la fabrication de cet accessoire de mode intemporel que constitue le chapeau avec 400 couvre-chefs proposés à la vue des visiteurs.

Dualité – Exposition de la 13ème édition des Rencontres Internationales des Arts du Chapeau, jusqu’au 31 octobre, à l’Atelier-Musée du Chapeau à Chazelles-sur-Lyon

4 – L’expo Bulles d’émotions au Musée d’Allard de Montbrison

La BD s’invite dans les murs du Musée d’Allard de Montbrison. 17 albums sélectionnés permettent aux visiteurs de découvrir les spécificités de la création dessinée destinée tantôt à la presse, au documentaire ou encore au livre. Une expo en forme d’hommage au neuvième art qui ravit toujours autant petits et grands. Mais aussi l’occasion de se confronter aussi bien aux questions fortes (guerre d’Algérie) tout autant qu’à des aventures plus légères comme celles d’un artiste qui se perd dans les couloirs d’un hôpital psychiatrique.

Bulles d’émotions, jusqu’au 4 septembre au Musée d’Allard à Montbrison

5- Le Musée des machines à la Bâtie d’Urfé

Si le lieu vaut en lui-même le déplacement, l' »expo-spectacle » Le Musée des machines conçue par les Cie Le Chant du Ressort et Cie Les Objets perdus, ajoute une pointe d’intérêt. Comme une succession d’hommages au maître Leonard De Vinci, les créations proposées sont autant d’envolées poétiques autour de l’œuvre de l’inventeur italien. Clins d’œil avec le Jocondoscope ou encore le Pédalorame qui donnent aux visiteurs la possibilité de participer de manière ludique en actionnant les manivelles pour voir la magie s’opérer. « Des machines à voir, à entendre et à manipuler » comme le précisent les concepteurs de l’expo. A découvrir gratuitement, à tout âge.

Le Musée des machines jusqu’au 19 septembre à la Bâtie d’Urfé de Saint-Etienne-le-Molard

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire

    lifestyle continue
    à sainté

    5 fromages typiques de la Loire

    La France est le pays qui compte le plus de variétés de fromages. À chaque région ses spécialités, et notre département ne fait pas exception. C’est pourquoi nous avons dressé pour vous une liste non exhaustive de 5 fromages typiques de la Loire. 1. La Fourme de Montbrison Y a-t-il encore besoin de la présenter ?

    5 food trucks à tester à Saint-Etienne

    Apparue en ville il y a quelques années déjà, la tendance du food truck est une formule qui plaît toujours autant, et qui permet de manger vite et bien. Voici une liste non exhaustive des 5 food trucks à tester à Saint-Etienne. 1 – Saj’M Vous cherchez un bon libanais ? Saj’M est votre homme ! Il

    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter