L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Sainte-Barbe : fière de lance de Sainté

0
2752 vues

Environ 80 établissements stéphanois ont répondu présents et se sont associés au projet. L’idée ? Faire de la Sainte-Barbe une fête fédératrice autour de l’histoire de la ville, et assumer son passé industriel pour qu’il devienne enfin un atout.

Riwan Makhlouf à la tête de l’agence Beauseigne, Grégory Descot, gérant de plusieurs bars de la ville, et Benjamin Valentin, directeur de la Brasserie Stéphanoise, veulent faire de la Sainte-Barbe un rendez-vous incontournable.

« Maintenant, les jeunes générations sont fières du passé industriel de Saint-Étienne, et nous sommes plus que mûrs pour en faire un point fort de notre ville », estime Grégory Descot, directeur du Beer Garden, du Slag Heaps, du Hop Square, et du Geek & Beers à Saint-Étienne. C’est cet été qu’il a eu l’idée, avec Benjamin Valentin, directeur de la Brasserie Stéphanoise et Riwan Makhlouf, à la tête de l’agence de communication Beauseigne, de faire de la Sainte-Barbe une vraie fête stéphanoise, la marque de la ville. Traditionnellement organisée autour d’une procession de la sainte patronne des mineurs et d’un feu d’artifice au Puits Couriot, les trois entrepreneurs veulent lui donner l’ampleur que, selon eux, elle mérite.

Célébrer la ville entière

« La ville et ses habitants ont besoin d’un socle commun qui soit fédérateur, détaille Riwan Makhlouf. Ce socle, basé sur la mine et le football est trop figé. Nous devons construire notre identité, et assumer ce passé industriel qui lui, est plus fédérateur. Pour preuve, les Français font du tourisme dans des villes au passé industriel à l’étranger, comme Berlin ou Liverpool. Mais à l’inverse, ils aiment bien taper sur Sainté, alors que nous sommes les seuls à pouvoir miser sur ce passé en France. L’idée est de se servir de cette base identitaire pour faire parler du reste, montrer que Sainté ce n’est pas que le foot et le passé, mais que la ville bouge. » Marre d’être des beauseignes donc. C’est ainsi qu’ils ont lancé le projet dès le mois de septembre jusqu’à fédérer aujourd’hui 80 établissements autour d’eux, dans l’ensemble des quartiers de la ville, en majorité des bars et restaurants.

Une bière de la Sainte-Barbe

Ainsi, tous les lieux partenaires proposeront une animation dédiée, comme des concerts, des menus spéciaux comme le briquet forézien (casse croûte du mineur), des expositions, des escape game, ou encore des spectacles itinérants à travers toute la ville. Pour cette occasion, 14 brasseries du bassin ligérien ont accepté de travailler ensemble afin de mettre au point une recette commune, dans le but de tous brasser la même cuvée de la Sainte-Barbe. Tous les 4 décembre, une nouvelle recette de cette cuvée sera proposée aux Stéphanois. Des cuvées spéciales seront également disponibles autour de la verveine, de la sapinette, ou encore de la limonade. Et les trois entrepreneurs ont mis un point d’honneur à ce que tous les quartiers de la ville soient mobilisés. « Le but est que ce soit vivant, que cela bouge partout dans la ville et que les animations ne soient pas centralisées en un seul endroit », ajoute Benjamin Valentin.

Une cuvée spéciale Sainte-Barbe sortira tous les 4 décembre.

Assumer son histoire

« Pendant longtemps, on nous a raconté que c’était honteux de venir de ce milieu minier et industriel. Il est temps de se dire que c’est un élément de fierté », estime Riwan Makhlouf. Et pourquoi pas faire des émules à travers le pays ? En effet, pour les entrepreneurs stéphanois, la ville peut faire figure de grande soeur pour beaucoup de villes françaises au passé minier concernant cette initiative. Et pourquoi pas attirer des touristes ? « Si on ne met pas en avant cette histoire, on va la perdre avec les derniers mineurs », assure Benjamin Valentin. Quoi de mieux que la Sainte-Barbe pour leur faire cet hommage appuyé ?

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS