L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Tourisme de masques

• 14 mai 2020 • Nicolas Bros
0
468 vues

Le premier ministre a annoncé jeudi 14 mai un plan pour le tourisme massif de 18 milliards afin de soutenir ce secteur d’activité impacté par la crise. Mais ce n’est pas tout. Il a également avancé la possibilité donnée aux Français de partir en vacances en France cet été, évoqué la réouverture des cafés et restos et un plafond d’utilisation doublé pour les tickets-restos qui pourront servir le week-end.

Réservations ouvertes

« Nous privilégions une hypothèse raisonnable, les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août » a expliqué le Premier ministre Edouard Philippe suite au conseil interministériel du Tourisme qui s’est déroulé ce jeudi 14 mai matin. Les réservations sont donc possibles, voire encouragées afin de soutenir le secteur touristique et hôtelier français, secteur dont les professionnels se sont engagés à « garantir un remboursement intégral en cas d’annulation liée au Covid » a précisé Edouard Philippe.

18 milliards en tout

Le secteur du tourisme représente 8% du PIB français et près de deux millions d’emplois. Fortement impactés par la crise, les professionnels pourront compter sur un plan de « sauvetage » de près de 18 milliards d’euros. « C’est sans précédent, massif et nécessaire » s’est félicité le Premier ministre. Cette opération se décompose en plusieurs propositions.

Parmi ces dernières, on retrouve :

  • le recours au chômage possible au moins jusqu’à la fin du mois de septembre 2020 pour les entreprises du tourisme et de l’événementiel
  • le prolongement du fonds de solidarité également jusqu’à fin 2020 pour les entreprises du secteur touristique, d’hôtellerie-restauration, de l’événementiel, du sport et de la culture. Il est élargi aux entreprises de 20 salariés et 2 millions de chiffre d’affaires.
  • le plafond d’utilisation des tickets-restos sera doublé dès la réouverture des restaurants. Ils seront également utilisables durant le week-end
  • un prêt garantie-État « saison » est également prévu, pouvant aller aux trois meilleurs chiffres d’affaires mensuels de l’année précédente.
  • les prêts tourisme de BPI France, « plébiscités par le secteur » selon le Premier ministre, sont portés de 250 millions à un milliard d’euros.
  • l’État engage un plan d’investissement en fonds propres à hauteur de 1,3 milliard d’euros.

Sachez également qu’un « guichet unique » destiné aux professionnels du tourisme a été mis en ligne sur cette page. Ce dispositif permet de savoir à quoi l’on peut prétendre.

2 juin : potentielle réouverture des cafés et restos dans la Loire

Enfin, annonce très attendue et pas seulement pas les piliers de bar : les départements qui sont en vert sur la carte du déconfinement pourraient voir leurs cafés, bars et restaurants rouvrir dès début juin. « Pour les cafés-restaurants, la date de réouverture sera fixée au cours de la semaine du 25 mai, a précisé Édouard Philippe. Pour ceux qui sont dans les départements verts, une réouverture le 2 juin pourra être envisagée si l’évolution de l’épidémie ne se dégrade pas et sous réserve que les mesures sanitaires soient respectées. » Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez prochainement déjeuner en terrasse ou boire un verre au soleil dans le centre de Sainté.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS