L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Astrée Software démocratise l’usine 4.0 et recrute

0
1928 vues

Il y a 10 ans, l’entreprise stéphanoise lançait son logiciel permettant de digitaliser la gestion des ateliers. Un produit spécifiquement conçu pour les PME qui commence à susciter l’intérêt des grands groupes. En pleine expansion, Astrée Software a, de son côté, largement dépassé le stade de la start-up. Et lance une nouvelle vague d’embauches.

Astrée Software a développé un logiciel MES – Aquiweb – permettant une gestion multifonctions des ateliers de fabrication. 210 sociétés lui font confiance. © Photo fournie par Astrée Software.

Il n’y aura pas de sixième déménagement en 10 ans. Il s’agira cette fois-ci d’une extension. Au sein des locaux dont l’entreprise est propriétaire à Métrotech, le « green park » tertiaire de Saint-Étienne Métropole situé à Saint-Jean-Bonnefonds. Il s’agit en effet de remplir une « coquille vide » de 600 m2 déjà existante et attenante aux 900 m2 actuellement utilisés. Astrée Software avait anticipé. Une fois de plus. C’est dans son ADN.

Cet investissement de 350 000 euros qui doit aboutir en 2022 est en fait induit par un autre. Bien plus considérable. Humain celui-là. « Nous recrutons 30 nouveaux informaticiens cette année*. Il leur faut de la place. 20 d’entre eux seront affectés à un programme R&D qui fera date pour notre entreprise. Même si nous consacrons déjà 35 à 40 % de nos résultats dans ce domaine. » Quel projet ? « Je n’en dirais pas plus », lance Nicolas Stori dans un sourire perceptible derrière le masque.

Le logiciel est capable de suivre toute la chaîne de production

C’est en 2011 que ce dernier a cofondé à Saint-Étienne Astrée Software aux côtés de Pierre Jourdat et Didier Vially. Le trio travaillait dans la même société d’informatique. Avant de partir voler de ses propres ailes en se basant sur ce constat : « Il manquait des solutions de gestion digitale pour les ateliers des PME industrielles. Cela existe depuis longtemps pour les grands groupes. Mais il n’y avait pas d’outil peu coûteux et simple d’utilisation permettant aux PME d’optimiser en temps réel leur process. C’est ce que nous leur proposons. » Avec un investissement rentabilisé en 6 mois maximum. Voire « beaucoup moins pour certaines. »

Les co-fondateurs ont mis au point Aquiweb, un logiciel MES (Manufacturing execution system). Une solution clé en main intuitive, personnalisée – incluant une assistance et le matériel numérique nécessaire – exigeant peu de formation. Le logiciel est capable de suivre toute la chaîne de production, le contrôle qualité, la traçabilité. Jusqu’à la performance énergétique et la gestion des modes opératoires, des flux et stocks. Ou encore la maintenance. Et peu importe que les machines du client aient 20, 30 ou même 40 ans. Il suffit d’y poser des capteurs reliés à des écrans.

Nicolas Stori et Pierre Jourdat, cofondateurs de l’entreprise avec Didier Vially, absent de la photo. © Xavier Alix/IF Saint-Etienne

« Nous venons d’ailleurs de signer un très grand groupe pharmaceutique »

« On n’imagine pas une voiture sans tableau de bord donnant des infos en pleine conduite. C’est ce tableau de bord que nous ajoutons aux ateliers des PME, image Nicolas Stori. Elles se débarrassent ainsi de la lourdeur des relevés papiers et des bilans dressés le lendemain. Le manager peut se concentrer sur ses taches et immédiatement. Mieux vaut se rendre compte qu’une série produite n’est pas conforme au bout de 10 minutes que le lendemain. Ou pire, une fois livrée chez le client. Mieux vaut, aussi, comprendre tout de suite, plutôt que plusieurs mois après, que telle machine s’est mise à produire en 12,5 secondes. Alors qu’elle doit le faire en 12 secondes. »

On n’imagine pas une voiture sans tableau de bord donnant des infos en pleine conduite. C’est ce tableau de bord que nous ajoutons aux ateliers des PME

Nicolas Stori, dirigeant et co-fondateur d’Astrée Software

210 sites industriels correspondant à 11 000 utilisateurs adhèrent. Même si Astrée Software est implantée dans 16 pays, 85 % de ses clients sont français. À 90 % des PME (pour 85 % du CA). Parmi ses références locales, AB Packaging, Neyret ou encore Tenneco (ex-Federal Mogul, site de Chazelles-sur-Lyon). Car de grands groupes commencent à s’intéresser à l’étoile montante qu’est Astrée Software. « Depuis 2 ans, nous gagnons leur confiance. Ils comprennent davantage ce que nous amenons, notre agilité d’action. Nous venons d’ailleurs de signer un très grand groupe pharmaceutique », se réjouit Nicolas Stori qui, là encore, sourit pour ne pas en dire plus. Ce client rejoint Pierre Fabre, Bonduelle, Billard, Safran et Nexter, autres poids lourds du portefeuille client.

La création d’une filiale à Chicago imminente

Peu importe le domaine d’activités en somme. Astrée Software s’adapte. La Covid n’a fait que ralentir sa marche en avant avec un CA 2020 à 4,1 millions d’euros en progression de 20 % (contre + 35 % prévus à l’origine) par rapport à 2019. En 2016, il était à 1,5 million. Ce qui qui place l’entreprise à la 225e place du dernier Top 500 des champions de la croissance des Échos. Au rang n°2 des six entreprises ligériennes dans le classement (dont la saint-chamonaise GPA). Ayant passé en 2019, la barre des 40 collaborateurs, souvent très jeunes – « la moyenne d’âge est ici de 31 ans » –, l’entreprise devrait finir par atteindre la centaine d’ici quelques années.

L’entreprise ne cesse de se développer et donc de recruter. Parfois avec difficultés. La moyenne d’âges des salariés est de 31 ans. © Photo de 2019 fournie par Astrée Software

Une quinzaine pourrait, à terme, travailler aux États-Unis à Chicago. « Nous allons lancer une filiale là-bas dès que possible avec trois personnes. C’est un projet retardé par le Covid qui aurait dû être concrétisé l’an passé. Le marché américain avec son tissu de PME est très pertinent pour nous. »


*Recrutement@astree-software.fr

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS