L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Axium Packaging pousse le bouchon un peu plus loin

• Xavier Alix
0
1383 vues

Des bouchons, des pots et des flacons. C’est ce que produisent les cinq sites de la holding d’Andrézieux-Bouthéon. En matière plastique faisant appel à différentes technologies (« PET », « PEHD », « PP »…), ils sont destinés à l’hygiène-beauté et l’agro-alimentaire. Axium Packaging investit 16 M€ afin de regrouper à Saint-Etienne ses deux usines ligériennes dans les ex locaux de Titoulet. Objectif : répondre à leur accroissement continu d’activité.

L’une des activités d’Axium Packaging, portée dans le département par Loire Plastic Industrie, est la fabrication de solutions de bouchage. Capture d’écran.

Ce n’est certes pas le plus gros acteur au sein d’un secteur très concurrencé. Mais il y a des chances que vous utilisiez ses produits au quotidien sans le savoir. Devant la glace de votre salle de bains, sous la douche ou encore dans votre cuisine au moment d’assaisonner vos plats. Les marques Cook, Saint-Louis ou encore Corine de Farme font, par exemple, appel aux produits d’Axium Packaging.

Petites bouteilles, flacons, capsules, pots, bouchons et boites injectées : derrière la holding fondée en 1999 à Andrézieux-Bouthéon, cinq sociétés spécialisées déclinent différentes formes et accessoires d’emballage plastique standards ou sur mesures destinés au conditionnement de la grande distribution ou à des marques. D’abord pour le secteur d’hygiène-beauté (60 % de l’activité environ), ensuite pour l’alimentation (à 30 %). Le reste étant destiné à des marchés divers : loisirs, parfums d’ambiance…

Un chiffre d’affaire progressant chaque année de plus ou moins 5 %

On est loin de l’injection plastique destinée au marché de l’automobile qui avait motivé la fondation de Loire Plastic Industrie en 1968 par Robert Cury à Andrézieux-Bouthéon. En 1992, Acti Pack est créée pour lancer la fabrication de pots et de flacons. L’abandon des débouchés automobiles amène Loire Plastic à s’orienter vers la production « de solutions de bouchages » standards ou spécifiques. En 1999, les deux entreprises sont regroupées sous la bannière d’Axium Packaging que dirige aujourd’hui Yves Cury, le fils de Robert.  

La fabrication de flacons et pots est portée par Acti Pack dans la Loire. Capture d’écran.

Discrète, mais avec un chiffre d’affaire progressant chaque année de plus ou moins 5 %, la holding va se constituer un petit empire en ouvrant rapidement une filiale Acti Pack en République tchèque. Puis, plus récemment, en rachetant il y a quelques années, le site allemand KKT Kaller-Kunststofftechnik GmbH (là aussi emballages en PET et PEHD) et enfin Lapac (injection de capsules et sticks) implanté dans l’est de la Seine-et-Marne. L’ensemble pèse 375 salariés et 62 M€ de chiffre d’affaires sur son dernier exercice dont environ 50 % réalisé à l’international.

16 M€ investis dans l’ancien site de Titoulet

Avec ce site, on se donne aussi une marge vis-à-vis d’éventuels futurs développements. 

Axium Packaging

« Bien sûr, le Covid a eu un certain impact sur nos commandes habituelles. Mais nous avons su rapidement nous adapter pour produire des flacons, bouchons et capsules destinés à contenir du gel hydroalcoolique. Aussi, notre chiffre d’affaires est tout de même en légère progression d’un peu plus d’1 % sur 2020 », explique Axium Packaging, contacté par IF Saint-Etienne. Et l’activité 2021 devrait ramener le groupe sur ses canons habituels de progression.

Alors pas de quoi remettre en cause son projet d’investissement à Saint-Etienne. Ce sont tout de même 16 M€ qui sont actuellement investis pour regrouper les deux sites distincts d’Andrézieux-Bouthéon occupés par Acti Pack et Loire Plastic au sein des 22 000 m2 laissés vacant depuis 2019 par la feu imprimerie Loire offset Titoulet, à la frontière entre La Talaudière et Saint-Etienne. « Nos deux entreprises évoluaient respectivement dans 6 000 et 4 500 m2. Les locaux étaient devenus trop étroits par rapport à l’accroissement continu d’activité. Avec ce site, on se donne aussi une marge vis-à-vis d’éventuels futurs développements. »

En s’installant dans les ex-locaux de Titoulet, ce sont aussi les capacités de stockage du groupe qui en bénéficient. Photo fournie par axium Packaging.

150 salariés d’Axium Packaging regroupés à Saint-Etienne

Les 150 salariés que cumulent à elles deux Acti Pack et Loire Plastic devraient s’installer dans leurs différents ateliers d’ici décembre 2021, le temps de convertir les lieux. De quoi centraliser, aussi, les fonctions supports du groupe. Et surtout d’accroître les capacités de production des sites ligériens (40  % du CA du groupe pour Acti Pack ; 15 % pour Loire Plastic) d’environ 15 %. « Quelques » recrutements devraient accompagner ce déménagement sans pour autant qu’Axium Packaging ne précise le chiffre exact.

L’évolution de la réglementation sur l’emballage, en particulier plastique, peut-elle altérer la bonne marche du groupe ? « Pour ce qui est de la technologie PET, nous sommes déjà sur du 100 % recyclé, avec une filière bien en place. Ainsi que sur des approvisionnements sécurisés par rapport aux problématiques de pénurie montante. Sur nos autres technologies, cela pourrait s’avérer plus problématique. Parce que leurs filières de recyclage se mettent actuellement en place et que la pénurie pourrait davantage se faire sentir. »

Axium Packaging dispose de son propre bureau d’études afin de développer une production davantage biosourcée et visant à alléger davantage la consommation de matière pour ses produits.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS