L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

BV Sport : l’entreprise stéphanoise emportée par la foulée

• Julie Tadduni
0
1040 vues

Au mois de mars dernier, l’entreprise stéphanoise BV Sport, spécialisée dans la chaussette de compression à destination des sportifs, faisait l’acquisition de la marque de baskets Veets. À terme, la production sera relocalisée dans la Loire, avec des recrutements locaux à la clé. 

« Le nombre de runners n’a jamais été aussi important, constate Guillaume Bay, en charge du marketing chez BV Sport et VeetsUne étude réalisée en 2020 fait état d’une hausse de 12,5 % en France. » C’est donc dans un objectif de croissance et de diversification que la marque stéphanoise BV Sport, spécialiste des chaussettes de compression, a repris l’entreprise vendéenne Veets, experte dans la basket dédiée au running. 

Une conception éco-responsable

« Le projet de relocalisation d’au moins une partie de la production dans la Loire avance. Notre objectif étant de maitriser la production qui se fait actuellement en Vendée, poursuit-il. Nous sommes une marque chauvine, encrée dans le local, d’où notre volonté de rapatrier la production. » La course à pied étant l’un des sports préféré des Français, avec un réel engouement depuis le début de la crise sanitaire, la marque souhaite aussi sensibiliser les coureurs à ses valeurs, le Made in France, et l’éco-responsabilité. De ce fait, la tige (partie de la chaussure qui recouvre le pied), est réalisée à partir de matières plastiques recyclées. « Nous avons une volonté de rester accessibles également, avec une gamme de prix située autour de 150 euros ». 

Les chaussures Veets sont devenues 100 % made in France depuis le rachat de la marque par BV Sport. © Veets

Des recrutements à venir

Avec une relocalisation prochaine de la production dans la région stéphanoise, la marque a pour projet de recruter. « Pour le moment, nous mutualisons les moyens sur BV Sport et Veets, mais notre croissance va nécessiter plus d’emplois dans les secteurs de la R&D, de la logistique, de la communication, et d’autres. Dans les trois années à venir, nous avons une volonté de développer une vraie équipe sur place. » En 2021, la marque devrait atteindre l’objectif d’un million d’euros de chiffre d’affaires avec une production doublée par rapport à l’année précédente, ce qui représentera 23 000 paires en 2022. 

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS