Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
03:40
Soutenez IF

Camalo investit près de 3 millions d’euros dans une logistique verte

0
520 vues

Créé en 2015, le logisticien du e-commerce Camalo investit 2,8 millions d’euros pour multiplier sa surface de stockage par quatre. Ainsi, les trois associés souhaitent poursuivre leur développement et proposer davantage à leur clientèle.

Sylvain Bruyère, président de Camalo, Charline Sagnard, directrice administrative et financière, et Florent Pailhes, directeur général. © JT/ If Saint-Etienne

Au départ, Sylvain Bruyère et Charligne Sagnard, co-dirigeants de Cadeau Maestro, ont créé Camalo en 2015 pour gérer les besoins de leur site. Depuis, Florent Pailhes, actuel directeur général, a rejoint l’aventure, et les trois compères sont désormais associés de la structure devenue indépendante. Aujourd’hui, Cadeau Maestro ne représente plus que 30 % des volumes traités par Camalo qui compte 12 clients, dont cinq ayant rejoint la société veauchoise cette année. Pour soutenir ce développement, Camalo a choisi de s’agrandir.

2,8 millions d’investissements

Ce nouvel entrepôt jouxtera l’actuel, pour venir ajouter 1 600 mètres carrés supplémentaires au sol, avec une hauteur de 12 mètres permettant la création de trois étages sous forme de mezzanines. Cela va lui permettre de quadrupler sa capacité de stockage. Et ce bâtiment vise une autonomie en énergie grâce à la pose de 500 mètres carrés de panneaux photovoltaïques certifiés bas carbone. Par ailleurs, la totalité des prestataires de Camalo pour la réalisation de ces travaux et aménagements sont implantés à moins de 100 kilomètres, et 80 % sont Ligériens. Une démarche verte qui s’est imposée en toute logique.

Les travaux devraient prendre fin d’ici le mois d’avril.

Nouvel outil

« C’est une démarche qui nous va bien, car elle a du sens pour nous, explique Sylvain Bruyère, président de Camalo. Il s’agit de quelque chose de très vertueux, tout le monde devrait faire ça. C’est dans l’ordre des choses. Et l’on pense que d’ici quelque temps, cela comptera pour les e-commerçants, qui feront davantage attention à là où sont préparées leurs commandes ». Plus écologique, ce nouvel entrepôt vise aussi à améliorer le confort des salariés. En effet, les 22 mètres de convoyeurs passeront à 120 mètres, grâce à la société stéphanoise Boa Concept qui a mis au point une solution modulable et dont la technique facilitera le travail des opérateurs. Enfin, grâce à ce nouvel espace, Camalo souhaite proposer davantage de services à ses clients.

Miser sur la personnalisation

Ainsi, le logisticien propose à ses clients actuels d’assurer leur service client, mais souhaite aller plus loin. « On veut que Camalo puisse proposer cette compétence de personnalisation de produits à ses clients, indique Sylvain Bruyère. On a quatre machines de gravure laser pour le bois, le verre, le liège, la porcelaine… d’autres pour floquer. La carte à jouer, c’est de faire la différence avec Amazon ». Et grâce à Chamalo, le propre logiciel de gestion d’entrepôt de Camalo, la société vise même l’hyper-personnalisation. Par exemple, un client pourra choisir de faire ajouter un flyer dans le colis, ou d’inscrire un prénom sur un colis, etc. Le chantier de ce nouvel entrepôt, entamé cette semaine, devrait prendre fin au mois d’avril, et Camalo espère y créer 25 emplois d’ici cinq à dix ans.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter