Saint-Étienne
dimanche 27 novembre 2022
08:48
Soutenez IF

Trincamp jouera désormais à domicile

0
950 vues

Après l’ouverture de deux boutiques éphémères à l’atelier Imago, Trincamp, la brocante spécialisée dans les objets liés au football vintage, ouvrira bientôt une boutique permanente à Saint-Etienne. Pour autant, la vente en ligne reste toujours d’actualité.

Trincamp
La boutique ouvrira au numéro 12 de la rue Pointe Cadet

« Après avoir fait deux boutiques éphémères, j’avais besoin d’un local permanent, pour gérer le site Internet, faire du retrait de commandes en ligne, du dépôt-vente, et surtout rencontrer les clients », explique Dorian Beaune, fondateur de Trincamp, brocante spécialisée dans les objets liés au football vintage. Ce sera bientôt chose faite puisqu’il ouvrira une boutique permanente mi-novembre, au numéro 12 de la rue Pointe Cadet, en clin d’œil au lancement de la Coupe du monde.

Placement stratégique

S’il a choisi d’investir ce quartier, ce n’est pas par hasard. « Je voulais être entre les Halles et les Martyrs. J’ai hésité avec la rue Léon Nautin et j’ai vu cette annonce. Ça a été un coup de cœur immédiat, le local est très lumineux ». Selon lui, avec le déplacement récent d’Uptown, l’ouverture de Coco et Rico, ainsi que d’autres à venir, le quartier est en plein boom. « Les gens ne pensent pas encore à tourner dans cette rue, mais je compte faire un gros effort sur la décoration, la vitrine pour ramener du monde ». Par ailleurs, la boutique sera évidemment consacrée au football vintage (50 % ASSE et 50 % football étranger) mais fera aussi la part belle à l’histoire industrielle et commerciale de Saint-Etienne. On y trouvera des pièces en lien avec Manufrance, Casino, mais aussi avec le passé minier de la ville.

Allez les verts ?

Quant à savoir si les fans des verts ont le blues à cause des mauvais résultats du club, et si cela se répercute sur les ventes, Dorian Beaune explique : « Cela joue un peu, même si pour les collectionneurs et les nostalgiques c’est autre chose. Et puis, pour la Coupe du monde, il y aura un gros focus sur la période 1998 et sur l’Euro 2000, tout le monde pourra s’y retrouver ». Enfin, Dorian Beaune souhaite également développer une partie plus « branchée » grâce à une gamme de t-shirts neufs à l’aspect vintage, l’idée étant de toucher la clientèle qui s’habille dans le quartier. À plus long terme, il ambitionne aussi de développer le côté friperie de la boutique, grâce à des pièces sportswear liées à la culture football.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter