L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Depuis La Fouillouse, Desjoyaux rafraîchit le monde

• 21 avril 2021 • Emilie Massard
0
620 vues

L’entreprise familiale ligérienne n’a eu besoin que de quelques décennies pour devenir leader de son secteur. Desjoyaux vend aujourd’hui près de 10 000 piscines dans le monde chaque année.

Tous les composants d’une piscine sont fabriqués à la Fouillouse (photo Piscines Desjoyaux).

Jean Desjoyaux a construit sa première piscine en 1966, dans la maison familiale de Cuzieu, pour ses enfants. 55 ans plus tard, la société qu’il a créée et dans laquelle son fils lui a succédé vend 9 500 piscines chaque année et est présente dans 80 pays du monde. Un joli bout de chemin pour cette famille initialement tournée vers le carrelage et la maçonnerie.

« Mon arrière-grand-père était mineur, raconte Jean-Louis Desjoyaux, actuel PDG de l’entreprise. Mon grand-père est descendu au fond lui aussi. Il a décidé de devenir carreleur dès qu’il en est remonté ! » C’est donc tout naturellement que Jean Desjoyaux se lance, lui aussi, dans le carrelage et la maçonnerie, avant d’évoluer vers la piscine après avoir creusé son premier bassin dans le jardin de sa villa.

« Aujourd’hui, on travaille avec les mêmes robots que l’automobile. »

Jean-Louis Desjoyaux, PDG de l’entreprise

Le virage industriel pris en 1989

Jean-Louis a rejoint son père dans l’entreprise en 1971, et la dirige depuis 1989. « On a commencé à industrialiser « artisanalement » le processus de fabrication dans les années 1970 sur un premier site à la Fouillouse », se souvient-il. Le déménagement sur le site actuel date de 1989. Il correspond à un nouveau virage pour l’entreprise. « Cette fois, on s’est réellement industrialisés », estime le dirigeant. « Aujourd’hui, on travaille avec les mêmes robots que l’automobile. »

Le process de fabrication s’est industrialisé à la fin des années 1980 (photo Piscines Desjoyaux).

Et Desjoyaux est désormais un acteur qui compte sur le plan international. La société ligérienne possède près de 400 points de vente dans le monde et exporte 35 % de son chiffre d’affaires. Elle développe sans cesse son réseau pour être au plus proche de ses clients. L’objectif est d’ouvrir une vingtaine de points de vente en France dans les deux ou trois ans à venir, mais également à l’étranger. Des ouvertures sont en cours en Australie, par exemple.

La troisième génération Desjoyaux déjà dans le bain

Jean-Louis Desjoyaux, dirigeant de l’entreprise (photo Piscines Desjoyaux)

« Aujourd’hui, quand on fabrique un produit, on pense tout de suite à l’export, souligne Jean-Louis Dejoyaux. Nous sommes le premier réseau mondial exclusif dans notre domaine, et c’est le fruit d’un travail de titan réalisé par trois générations. » La troisième génération est en effet bien présente, notamment avec son fils, Thomas, avec qui il prépare sa succession. Jean-Louis Desjoyaux se veut confiant : « Je sais qu’il a toutes les qualités pour le faire. Il n’y a pas de droit divin. Si ce n’avait pas été le cas, nous aurions confié l’entreprise à des managers et nous serions restés actionnaires. »

Pour le dirigeant, il n’y a pas de secret : investir dans l’outil de production et la R&D garantissent la solidité de l’entreprise. Desjoyaux compte 280 salariés à La Fouillouse, dont 18 sont dédiés à la R&D. Développer de nouvelles solutions techniques est au cœur des préoccupations de la société, tout en suivant les envies des consommateurs.

« De nos jours, on s’amuse et on se rafraîchit, on ne fait plus des longueurs dans sa piscine. »

Jean-Louis Desjoyaux, PDG de l’entreprise

Le créneau du bien-être pour développement

Le mot-clé pour les clients aujourd’hui : le bien-être (photo Piscines Desjoyaux)

Avec sa gamme de produits, Desjoyaux touche une clientèle très large. « Nos clients sont peut-être un peu plus jeunes aujourd’hui. Ils n’attendent pas forcément d’avoir des enfants pour s’équiper. » Un bien-être accessible partir de 15 000 euros. Et jusqu’à un budget dont la seule limite reste l’imagination…

« Aujourd’hui, les clients veulent du bien-être chez eux. Le jardin, et donc la piscine, est désormais une pièce complémentaire de la maison. Les terrains étant plus chers qu’avant, les piscines sont plus petites, mais qu’importe. De nos jours, on s’amuse et on se rafraîchit, on ne fait plus des longueurs dans sa piscine. » Des investissements sont notamment en cours par Desjoyaux pour développer le côté bien-être de la piscine, avec des équipements en hydrothérapie.

Desjoyaux en chiffres

  • 168 points de vente en France.
  • 400 dans le monde.
  • 35% du chiffre d’affaires exporté dans 80 pays.
  • 115 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020.
  • 190 salariés et 90 intérimaires sur le site de la Fouillouse.
Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS