Saint-Étienne
mercredi 30 novembre 2022
19:31
Soutenez IF

Elle ouvre à la fin de l’été : la Brasserie Geoffroy-Guichard en quête de recrues

0
6549 vues

Avec, certes, un peu de retard par rapport aux plans initiaux, la Brasserie Geoffroy-Guichard, placée sur le toit-terrasse du Musée des Verts, ouvrira pour le début de la saison 2022/23. C’est-à-dire fin juillet-début août, « début septembre, au pire », précisent les porteurs du projet. Ils lancent donc leur campagne de recrutement. Une vingtaine de postes sont à pourvoir.    

L’intérieur de la future Brasserie de Geoffroy-Guichard qui disposera aussi d’une terrasse de 100 m2. Projection fournie par Geoffroy-Guichard Immobilier. ©Rodolphe Boisson

Pour l’encadrement, c’est fait ou presque. La Brasserie de Geoffroy-Guichard a signé son chef de cuisine. Elle devrait bientôt le faire pour son directeur. En revanche, une vingtaine de postes en tous genres sont à pourvoir* : second de cuisine, commis, serveurs, plongeurs, chefs de rang… « Tout ce qu’il faut pour peupler une brasserie ! » Il faut anticiper car le mercato est compliqué. « La période n’est pas simple pour recruter dans notre secteur », rappelle Grégory Descot. Avec son associé Guillaume Tardy, ce dernier est déjà à la tête du Beer Garden, du Slag Heaps, du Hop Square, et du Geek & Beers à Saint-Étienne. Ce qui correspond à l’emploi d’une quarantaine de collaborateurs.

Jérémy Guichard, arrière-arrière-petit-fils du fondateur de Casino et dirigeant de la SAS Geoffroy-Guichard Immobilier s’est associé à eux pour mener à bien le projet de la Brasserie de Geoffroy-Guichard. Lancés à l’occasion des 90 ans du stade, les travaux – ils auraient dû être achevés ce printemps mais ont été retardés, eux aussi par un contexte délicat, celui du bâtiment – ont ajouté un niveau au toit-terrasse du Musée des Verts. Tout sera prêt pour le début de la saison 2022/23. De quoi s’offrir 7 j/7, midi et soir, un déjeuner à table avec une vue imprenable sur la pelouse : 450 m2 en intérieur et 100 m2 de terrasse pour une capacité totale de 180 couverts. L’investissement s’élève à 2 M€ et fait l’objet d’une AOT (Autorisation d’occupation temporaire) valable 30 ans accordée par Saint-Etienne Métropole, propriétaire du stade.

Y manger un soir de match ? « On en discute avec l’ASSE »

Vue extérieure de la Brasserie, les travaux achevés. S’y ajoutera une entrée plus visible utilisant le pylône à la droite du musée. Projection architecturale fournie par Geoffroy-Guichard Immobilier. ©Rodolphe Boisson

Un placement symbolique qui n’a rien d’anodin pour les associés : le restaurant sera situé à la jonction du Kop sud et de la tribune officielle. « Il sera possible de privatiser certaines parties du restaurant mais nous souhaitons proposer avant tout un lieu populaire, accessibles à toutes les bourses. Il ne s’agit pas de s’adresser aux « CSP +++ ». On y retrouvera une cuisine classique de brasserie mettant en avant, naturellement, des produits locaux. Nous n’y brasserons pas de bières mais il y en aura bien une spécifique au lieu, brassée chez des brasseurs amis », annonce Grégory Descot. Pas d’accès par les tribunes cependant. Celui-ci se fera par l’extérieur du stade et sera commun au Musée des Verts, via la création d’une nouvelle entrée plus évidente que l’actuelle porte très discrète, en créant une ouverture dans le pylône à droite de cet angle du Chaudron.

Le logo de la brasserie. ©Hervé Krass

Toute personne dans le stade lors d’un match doit avoir son billet, client ou pas de notre brasserie. Ce n’est pas simple. Mais les échanges avec l’ASSE se déroulent bien.

Grégory Descot

Mais pourra-t-on y manger les jours et soirs de matchs ? « C’est quelque chose que nous négocions actuellement avec l’ASSE car là, c’est de son ressort. Toute personne dans le stade doit avoir, lors d’un match, son billet, client ou pas de notre brasserie. Alors, ce n’est pas simple. Ce sont de nouveaux paramètres de sécurité à prendre en compte et ce n’est pas évident. Mais les échanges se déroulent dans une très bonne ambiance. Nous sommes convaincus que ce sera possible dès la saison prochaine selon une modalité et un timing qui restent à déterminer », explique avec optimisme Grégory Descot.

Brasserie Geoffroy Guichard
Jérémy Guichard, Grégory Descot et Guillaume Tardy, les trois associés du projet.

Parallèlement, Geek & Beers déménage

Parallèlement au projet sur Geoffroy-Guichard qui n’en sera bientôt plus un, Grégory Descot et son Guillaume Tardy vont déménager leur cave Geek & Beers, actuellement située rue Gambetta. Pas très loin puisqu’elle va s’installer 9 cours Victor-Hugo, entre The F pub et L’Ephémère, en lieu et place de KparK (qui vendait des menuiseries extérieures). C’est-à-dire juste en face des Halles Mazerat qui semblent de plus en plus aimanter les projets de bouche autour d’elle. « On sera sur 60 m2, c’est moins qu’à Gambetta mais en s’éloignant de l’église qui nous voisinait, nous sommes autorisés à la licence 4 et donc à faire évoluer le concept pour permettre des dégustations sur place. Nous aurons même une petite terrasse. »

Rendez-vous là, en juin. Le monde brassicole bouge décidément beaucoup en ce moment dans l’agglomération stéphanoise. Nous devrions bientôt avoir l’occasion d’y revenir…

* Vous pouvez envoyer votre candidature via ce mail : octopode@bgg.rest .

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter