L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Ferriol-Matrat multiplie les tubes

• 3 mars 2021 • Emilie Massard
0
817 vues

L’entreprise familiale, dirigée par la cinquième génération, est spécialisée dans la fabrication de tubes. Elle a trouvé un équilibre entre la sous-traitance industrielle et le développement en marque propre de produits de sport et loisirs pour les personnes handicapées.

Lors de son déménagement à Roche-la-Molière, la société a notamment investi dans un outil de découpe laser pour son activité de tôlerie © Ferriol-Matrat

Difficile d’imaginer que les locaux flambants neufs de Roche-la-Molière abritent une entreprise née il y a plus d’un siècle et demi. 1849 exactement, sous l’impulsion de Louis Matrat, maître artisan ferronnier. Celui-ci fabrique alors, à Saint-Etienne, des produits de quincaillerie, du fer à repasser au pique-feu en passant par le loquet de porte. La société a ensuite fabriqué des produits de plein air et des cycles pour enfant.

Un point commun à toutes ces activités : le travail du métal et du tube en particulier. A la fin du 20e siècle, Ferriol-Matrat axe son outil de production vers la sous-traitance ou la co-traitance industrielle. Et depuis une dizaine d’années, la société a ajouté une corde à son arc en développant une gamme de produits sous sa propre marque, bien connue des sportifs et randonneurs à mobilité réduite : la Joëlette. L’idée est venue d’un échange avec un client, exprimant les difficultés, pour les personnes à mobilité réduite, de profiter des chemins de randonnée.

Pierre Ferriol représente la cinquième génération à la tête de l’entreprise © Ferriol-Matrat

« Nous avons développé et amélioré le produit, et nous sommes aujourd’hui complètement autonomes dans le développement de cette gamme, précise Pierre Ferriol, dirigeant de la société. La marque Joëlette & Co représente aujourd’hui 30% de notre activité, dont près de la moitié à l’international. »

La marque Joëlette & Co représente aujourd’hui 30% de notre activité, dont près de la moitié à l’international. 

Pierre Ferriol, dirigeant de Ferriol-Matrat

Seul fabricant au monde

La Joëlette, dont une version destinée aux enfants vient de sortir, est un fauteuil de randonnée qui s’utilise, selon la version, avec un ou deux accompagnateurs, sur une ou deux roues, avec assistance électrique ou non, pour la randonnée ou la course. La gamme comprend également un fauteuil de baignade.

« Nous sommes les seuls fabricants et vendeurs au monde de ce type de produits, souligne Pierre Ferriol. Le produit est plutôt bien connu en France, mais tout reste à faire à l’étranger. Nous n’avons évidemment pas pu participer à des salons en 2020, mais nous comptons bien renforcer notre présence dès que nous le pourrons, dans des salons, des événements, ou en mettant nos produits à disposition. Travailler avec des associations, des particuliers, est vraiment très différent du monde industriel, ça nous change ! Il est vrai que cette activité est plus valorisante pour les équipes. »

Un nouvel investissement en prévision

Des équipes qui travaillent dans des locaux sortis de terre il y a moins de trois ans à Roche-la-Molière. La société a en effet souhaité agrandir son espace, notamment pour intégrer une activité de tôlerie, ce qui a permis le recrutement de deux personnes supplémentaires. Désormais, en sous-traitance, elle s’adresse à tous les secteurs qui peuvent avoir besoin d’ensembles métallo-soudés à base de tubes et de tôles : le médical, les sports et loisirs, le ferroviaire, l’ameublement, etc. « Notre objectif, en développant la tôlerie, était de répondre à une demande de nos clients et de pouvoir nous positionner en maître d’œuvre unique avec une prestation globale ».

Notre objectif, en développant la tôlerie, était de répondre à une demande de nos clients

Et la société ne souhaite pas s’en arrêter là, puisqu’elle projette un nouvel investissement dans les mois à venir. 1,3 million d’euros destinés à améliorer encore son outil de production, en remplaçant notamment une partie de ses machines. Un investissement qui lui permettrait d’embaucher trois nouvelles personnes. La région Auvergne-Rhône-Alpes a été sollicitée pour soutenir le projet.

La société est le seul fabricant au monde de joëlettes, fauteuil de randonnée ou de course pour personnes à mobilité réduite, dont la version pour enfant vient de sortir © Ferriol-Matrat

Ferriol-Matrat en chiffres :

  • 3,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 (4 millions d’euros en moyenne les autres années)
  • 27 salariés
  • 250 Joëlettes fabriquées chaque année
  • 3 500 m² d’ateliers

Plus d’infos sur le site de l’entreprise et de la marque Joëletteandco

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS