Saint-Étienne
lundi 24 juin 2024
06:41
Soutenez IF

Fly for you : l’entreprise familiale qui décolle

0
2302 vues

Fondée en 2015 à Andrézieux-Bouthéon, Fly for you est une société spécialisée dans le baptême de l’air en hélicoptère. Depuis quelques semaines, elle poursuit son développement en ouvrant la première école de pilotage de la Loire…

L’école de pilotage est active depuis deux semaines. ©Niko Rodamel

Ceux qui ont grandi devant Supercopter seront comme des enfants. Les autres… aussi. Depuis Andrézieux-Bouthéon, l’entreprise Fly for you propose des baptêmes de l’air depuis 2015. L’entreprise est née sous l’impulsion de Sébastien Martinez, de sa compagne Bénédicte Pasteur, ainsi que de son beau-frère, Thibault Pasteur. « Thibault travaillait dans les métiers de bouche et a passé sa licence privée d’hélicoptère, se souvient Sébastien Martinez. Il a ensuite travaillé pour une société qui proposait des baptêmes de l’air. Nos trois profils étaient très complémentaires. Je travaillais chez Google à l’époque et l’aventure m’a botté tout de suite car il n’y avait pas vraiment de modèle comme nous voulions le faire ». Car dès le départ, les associés décident de processer l’ensemble des étapes, dans la perspective de devenir une grande entreprise.

Une compagnie aérienne ligérienne

Et ils ont eu le nez creux, puisque l’encadrement des vols en hélicoptère se durcit seulement trois ans plus tard. « Le secteur héritait d’un passif assez permissif, et il était possible d’organiser des baptêmes de l’air sans être une compagnie d’aviation, précise Sébastien Martinez. Pour nous, cela a été facile de devenir une compagnie aérienne comme on avait déjà ces exigences ». Et ces dernières sont les mêmes pour Air France que pour les autres. La France en compte 150, dont seulement 37 qui possèdent des hélicoptères. Car un appareil, hors taxe, sans option, coûte dans les 500 000 euros, quand un avion quatre places avoisine les 150 000 euros. Avec plus de contraintes imposées. « La loi exige un entretien toutes les 50 heures de vol, et que l’appareil ne soit plus utilisé après 2 200 heures ou 12 ans. C’est ce qui fait que ce sont les aéronefs les plus sûrs du monde ».

De Colmar à Bordeaux

Leur objectif ? Rendre l’hélicoptère accessible au grand public avec un premier prix pour les moins de 12 ans à 38 euros. « Nous avons une capacité à réunir assez de volume pour pouvoir proposer des vols courts et moins chers, au prix d’un gros manège ». En 2022, Fly for you a intégré un nouvel associé à l’affaire, basé en Alsace. La structure couvre ainsi une zone de Colmar à Bordeaux avec ses quatre appareils. « Deux nous appartiennent, et nous louons les deux autres. L’arrivée de ce nouvel associé, qui vient de l’industrie, a permis d’ajouter encore plus de méthode ». Et on peut dire que l’entreprise a plus que décollé avec un planning de vol complet jusqu’à décembre 2025. Neuf ans après son lancement, ils sont sept salariés en saison basse, dix-huit en saison haute. La clientèle est composée en majorité d’entreprises qui fêtent des anniversaires, valorisent leurs clients privilégiés, etc.

Former les pilotes

« On s’est rendu compte que, grâce à notre activité, on accompagnait beaucoup de jeunes pilotes, qui passent une ou deux saisons avec nous puis passent à l’étape d’après. Et puis lorsque des couples font un baptême, il n’est pas rare qu’en descendant de l’hélicoptère monsieur nous demande comment devenir pilote ». Qu’à cela ne tienne. Depuis deux semaines, Fly for you se lance dans la suite logique en ouvrant son école de pilotage privé, et bientôt professionnel. une première dans la Loire. « C’est logique aussi de pouvoir capter les futurs pilotes avant, de les former et d’ajouter notre expérience à cette formation. On a obtenu l’agrément pour le pilotage privé et le professionnel est en cours d’obtention ». Au total, il faut compter 45 heures de vol dont 35 heures en double commandes, le reste en solo.

Et la petite entreprise familiale fait de la résistance dans un secteur détenu majoritairement par de grands groupes. Cette année, elle transportera plus de 10 000 passagers et compte bien continuer à prendre de l’altitude.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne