Saint-Étienne
jeudi 29 septembre 2022
13:10
Soutenez IF

Hypermarchés Casino : l’effet produits frais

0
1464 vues

La mutation de Géant Casino se poursuit. Ainsi, ce lundi 12 septembre, c’est le magasin de Monthieu qui est passé sous la nouvelle enseigne du groupe, Casino #HyperFrais. Avec ce nouveau concept, le groupe entend répondre à la demande de la clientèle de manger plus local et plus frais.

Casino Monthieu
Les hypermarchés Casino #HyperFrais passeront de 30 % à 50 % de produits frais en rayon. © JT/If Saint-Etienne

Clap de fin pour Géant Casino. Ce lundi 12 septembre, le magasin historique de Monthieu, à Saint-Étienne est devenu Casino #HyperFrais. Un nouveau concept qui a d’ores et déjà été testé dans les hypermarchés de Nîmes, Amiens, Angers et Salon-de-Provence.

50 ans du « Géant »

Le « Géant Monthieu » comme le surnomme les Stéphanois, est bien connu de la population. En effet, il a fêté ces 50 ans au mois de mars et, au-delà de cela, il a été marqué par les exploits d’Henry’s sur son toit en 1973. À l’époque, le funambule était resté 185 jours perché en équilibre au-dessus de l’hypermarché. Un exploit que n’a pas manqué de rappeler Tina Schuler, directrice générale des enseignes Casino, qui a retracé l’histoire de ce magasin. « Les années 90 ont marqué le premier changement de logo, suivi de 2007 puis 2015. Dans les années 2000, c’est ensuite le début d’une transformation, d’une évolution de ces magasins et casino #HyperFrais est toujours dans cette continuité. Il s’agit de proposer une expérience d’achat qui soit réenchantée avec davantage de choix et de services digitaux ». Pour le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, cette évolution est l’occasion pour Casino de renouer avec son histoire de produits frais et maison. L’édile s’est félicité que le groupe laisse davantage de place aux produits des agriculteurs locaux.

Saisonnalité et produits locaux

Pour ce faire, ces nouveaux hypermarchés passeront de 30 % à 50% de produits frais en rayon, avec davantage de place faite à l’offre bio, locale et régionale, et avec une attention plus portée sur la saisonnalité. « L’offre alimentaire sera plus diversifiée avec plus de profondeur de gamme car il y aura du local, du bio, une cave à bières, un bar à macarons, du végétal, un fumoir à saumon… et une attente réduite en caisse, précise Tina Schuler. Les clients souhaitent faire attention à leur santé, manger plus local, et le e-commerce ne peut répondre à 100 % de ces attentes car les produits frais, lorsqu’on les voit, sollicitent les cinq sens. Le client veut préserver sa santé et son pouvoir d’achat. L’idée est de concilier les deux, notamment grâce au pack pouvoir d’achat ou à l’abonnement Casino Max qui offre 15 % de réduction sur ces mêmes produits frais ».

© JT/If Saint-Etienne
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter