Saint-Étienne
jeudi 20 juin 2024
02:20
Soutenez IF

Saint-Etienne : le Cinquième élément débarque en 2025 rue des Acieries

0
5174 vues

Ce jeudi 23 mars, la municipalité et le cabinet Busquet Architectes ont présenté un nouvel ensemble immobilier qui devrait prendre place à l’horizon 2025 rue des Acieries. À terme, 6 700 mètres carrés dédiés au tertiaire, pour un investissement de 18 millions d’euros.

Le chantier du Cinquième élément devrait débuter au mois de juillet. ©Busquet Architectes

« À un moment donné, l’argent public doit transmettre le relais au secteur privé, et c’est ce que j’ai ressenti au Mipim la semaine dernière, a indiqué Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne. Désormais, ce n’est plus nous qui faisons le tour des stands comme avant, mais ce sont les investisseurs qui suivent notre politique municipale et qui viennent à notre rencontre ». Mais pour le projet qui était présenté ce jeudi par l’édile, son premier adjoint, et par le cabinet Busquet Architectes, les investisseurs sont des locaux. En effet, il s’agit du cabinet stéphanois qui a notamment porté les projets de l’immeuble Rocacier et du Quatre, à Saint-Etienne. C’est donc tout naturellement que son prochain ensemble immobilier s’appellera le Cinquième élément. Il prendra place rue des Acieries, juste à côté du Fil.

6 700 mètres carrés de bureaux

Un projet salué par le maire, qui a souligné la « qualité de montage du projet et le talent de Frédéric Busquet et sa qualité architecturale ». Le maire a ensuite concédé qu’hors foire, le parc François Mitterrand était « un peu triste », c’est pourquoi des investissements sont d’ores et déjà prévus pour lui rendre sa véritable vocation de parc. Un parc sur lequel donnera le nouveau projet du cabinet d’architectes. Ainsi, en lieu et place de Big Burger, de l’ancienne station de lavage et du centre ambulancier, deux immeubles de cinq étages chacun prendront place, sur cette parcelle de 4 000 mètres carrés. L’un de 5 000 mètres carrés, le second de 1 700 mètres carrés. « Après la réalisation du Quatre, cette zone s’inscrivait moins dans une logique de renouvellement, pointe Frédéric Busquet, architecte à l’origine du projet. Il s’agit pourtant d’une friche qui est importante dans sa position dans la ville, à la fois entre la manufacture d’armes et la gare ».

Jean-Pierre Berger, premier adjoint à la Ville, Gaël Perdriau, maire et Frédéric Busquet, architecte, lors de la présentation du Cinquième élément. ©JT/ If Saint-Etienne.

18 millions d’euros d’investissement

Dans le cadre du projet Cité 2025, porté par la Municipalité, une passerelle devrait voir le jour afin de relier davantage ces quartiers entre eux en traversant ainsi plus facilement la voie ferrée et le boulevard urbain. « Ces projets vont aussi créer une percée vers la Comédie, précise Frédéric Busquet. On vient finalement relier le Technopôle, la Manufacture et la gare. Sans compter que l’accès à cette zone est rendue facile par le tram, les bus et même le train ». Tous les locaux du Cinquième élément, entièrement dédiés au tertiaire, disposeront d’un extérieur et il s’agira de bâtiments certifiés HQE (Haute qualité environnementale). Le chantier débutera dès le mois de juillet, pour se terminer courant 2025, afin de s’aligner sur le projet Cité. Il nécessitera un investissement de 18 millions d’euros, porté par le cabinet ainsi que des organismes bancaires. Au 31 juillet, le restaurant cessera son activité, ayant refusé d’être déplacé au rez-de-chaussée de l’un des immeubles, considérant qu’il n’y trouverait pas sa clientèle. Quant aux ambulances, elles seront relocalisées, aux frais du cabinet, rue Marc Charras.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur

    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Recevoir la newsletter
    IF Saint-Étienne