Saint-Étienne
lundi 15 août 2022
21:56
Soutenez IF

La Foire de Saint-Etienne reprend sa partition

0
2115 vues

Brutalement annulée la veille de son inauguration en 2020, la 72e édition aura cette fois-ci bien lieu du vendredi 24 septembre au lundi 4 octobre. Il s’agira du premier événement à se tenir pleinement dans un Parc Expo refait à neuf. La Foire internationale de Saint-Etienne reprend le thème prévu l’an passé pour son animation. Il est consacré à la musique.

La Foire va enfin pouvoir se tenir dans le PArc expo, nouvelle version. ©If Media/Xavier Alix

Environ 200 exposants sont attendus sur 40 000 m2 de stands. C’est un peu moins que les éditions précédant celle de 2020, annulée au dernier moment en raison de la montée du Covid, version seconde vague. Mais sans doute un moindre mal au regard des 18 mois qui viennent de s’écouler. Et si les entreprises ont logiquement eu tendance à attendre davantage la fin de l’été pour valider leurs réservations, « on retrouvera la plupart de ceux qui devaient venir l’an passé, observe Sophie Kus, directrice de la Foire internationale de Saint-Étienne. Comme chaque année finalement, la fidélité est là avec 80 % de renouvellement. »

Habitat et déco, jardins, piscine, shopping, automobile, gastronomie… : pour la directrice, les exposants continuent à trouver dans cet événement un cadre « différent », favorable à un contact étroit, et donc à la prise de commandes. « Même les entreprises pour qui le contexte covid a finalement été favorable, comme ce qui touche à l’habitat, tiennent à être là. Elles sont conscientes que le rythme de vie habituel reprend et qu’il faut à nouveau remplir les carnets de commande. »

Nombre d’exposants y réalisent 20 à 50 % de leur chiffre annuel 

Les entreprises ont réellement besoin de cette Foire, véritable événement économique.

Denis Chambe, adjoint municipal, en charge de l’économie

Difficile selon Saint-Etienne Evènements, la structure née du rapprochement entre l’association Foire économique Saint-Étienne Parc Expo et le géant GL Events à qui est confiée la gestion des grands sites événementiels de la Métropole1, de mesurer avec précision le chiffre d’affaires généré par le rendez-vous, entre prises de contacts et validation réelle des pré-commandes. Une donnée, issue des questionnaires adressés aux exposants, est tout de même répétée : « Nombre d’entreprises y réalisent chaque année de 20 à 50 % de leur chiffre d’affaires annuel. »  

A plus de 80 % issues de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et « même 45 % de notre territoire, ajoute Denis Chambe, adjoint municipal, en charge entre autres de l’économie, les entreprises ont réellement besoin de cette Foire, véritable événement économique. Ses exposants génèrent 2 500 nuitées pour les hôtels. C’est un apport de taille, de l’oxygène pour ces derniers. » 

Un cumul de 100 000 visiteurs est attendu à la Foire de Saint-Etienne

Cela fait un an et demi que Saint-Etienne n’avait pas connu un rendez-vous de cette ampleur. Un cumul de 100 000 visiteurs est attendu. Ils devront naturellement porter un masque, présenter, à l’heure où nous écrivions ces lignes, un pass sanitaire (un centre de dépistage sera situé à l’entrée nord, côté Zénith) et s’acquitter de 3 à 5 € d’entrée (par e-billetterie, nouveauté, le plein tarif est à 4 €). A moins qu’ils ne profitent de la gratuité du jour d’inauguration, le 24 septembre. Sinon de leur âge, sexe ou statut pour les traditionnelles journées dévolues aux seniors, enfants, étudiants, femmes et hommes.

En venant dès 18 h, pour des « Nocturnes » jusqu’à 22 h, la gratuité sera totale les 28 septembre et 1er octobre pour des soirées respectivement karaoké et années 80. Événement économique, la Foire est traditionnellement festive. Peut-être même un peu plus en cette année de retrouvailles placée comme cela était prévu en 2020 sous le signe de la musique. Elle inspire du coup les différents jeux concours de ces 11 jours : des séjours concerts à Paris et des casques audio à gagner.

De Massenet à Lavilliers : Saint-Etienne est musique

La Ville de Saint-Etienne, principale soutien au niveau des collectivités avec la Région (avec aussi l’aide du Département, des CCI et CMA) s’investit pleinement dans cette thématique. L’exposition prendra place dans un structure temporaire du parc François-Mitterand. Les archives municipales présenteront « Saint-Etienne, fabrique à musiques, de Massenet à Lavilliers », revenant sur plus de 150 ans de rapports féconds entre la ville et les musiciens mais aussi l’histoire de ses festivals ou encore de l’art local de fabriquer les instruments.

A propos d’instruments, le Conservatoire Massenet en présentera sept rares, témoignant de l’histoire de la pratique à Saint-Etienne. Se joignent encore à l’exposition l’Opéra théâtre, apparu dans la cité en 1765 place Chavanelle, qui y fera voir ses costumes et décors. Et enfin, Focal, fleuron stéphanois de la fabrication audio – 275 salariés en France pour 67 M€ de chiffre d’affaires en 2020 – pour démontrer son savoir-faire technologique.   

Concerts et déambulations dans un nouvel écrin

Non loin, devant le Palais des Sports, se tiendra une scène musicale. Ycare, Tibz, Les Frangines, Terrenoire, Flo Delavega, Cats on trees en seront les têtes d’affiche de la programmation et l’objet de « show cases » avec Activ Radio, encore une fois partenaire de l’événement. Des « talents locaux et régionaux » seront aussi mis en avant. Et la Foire promet de nombreuses déambulations musicales dans ses travées.   

Le tableau ne serait pas complet sans parler du site en soit. Le Parc Expo va pour la première fois être utilisé à plein depuis ses travaux de rénovation. 22 M€   – sans compter les investissements publics extérieurs paysagers et de voirie – viennent, en effet, d’y être consacrés. Lancés en 2019, la plupart des travaux étaient déjà terminés l’an passé lorsque la Foire avait été annulée. Désormais l’infrastructure présente un Hall A, mudlable, de 8 000 m² avec une façade en poly-miroirs et feuilles d’aluminium. Il a été entièrement rénové comme le Hall B, 6 600 m2.

Hall A et Hall B sont désormais reliés. ©If Media/Nicolas Bros

20 000 m2 refaits à neuf au Parc Expo

Ils répondent aux exigences et aux besoins de tous les publics, pros ou non. (…) Il est temps de voir les Stéphanois enfin s’approprier les lieux. 

Laurence Bussière, directrice de Saint-Etienne Evènements

Avec un hall commun et diverses salles de réunion et de réception supplémentaires pour s’adapter à toutes les demandes, en particulier corporates, l’ensemble présente ainsi, cour intérieure comprise, 20 000 m2 refaits à neuf. Ils répondent ainsi « aux exigences et aux besoins de tous les publics, pros ou non », se réjouit Laurence Bussière, directrice de Saint-Etienne Evènements. Ses autres rendez-vous traditionnels à venir – BMX, Sainté/Lyon, Tatoo juste, le Salon de la pêche à la mouche – y auront bien lieu.

Mais le site va aussi accueillir des nouveautés, annonce Laurence Bussière. Comme en décembre avec « les spectacles de Noël du Val Grangent, un salon de l’automobile en février 2022, un autre autour de l’habitat et du design durant la Biennale internationale du design… Nous sortons de 18 mois de difficultés. Il est temps de voir les Stéphanois enfin s’approprier les lieux ». C’est d’ailleurs pour leur rendre plus visible ce nouvel écrin que l’entrée Sud de la Foire, côté boulevard Jules-Janin, sera particulièrement mise en évidence.

1En plus d’un contrat de commercialisation pour Métrotech, Saint-Étienne Évènements est titulaire d’une DSP (délégation de service public) pour quatre sites appartenant à la Ville de Saint-Étienne ou Métropole : Parc expo, Centre de congrès, les espaces réceptifs de la Cité du design et les 1 000 m² de la Verrière de Fauriel.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter