Saint-Étienne
vendredi 30 septembre 2022
05:30
Soutenez IF

La reprise par Cybergun obtient un feu vert : Verney-Carron n’appartient plus à Verney-Carron

0
1080 vues

Le fabricant d’armes stéphanois Verney-Carron annonce ce matin que le Tribunal de commerce de Saint-Etienne a approuvé son plan de sauvegarde et de reprise par le groupe Cybergun. Les emplois du site stéphanois sont maintenus. La famille Verney-Carron ne sera plus à la tête de l’entreprise…

©Verney-Carron

L’entreprise emblématique stéphanoise, « plus ancien manufacturier d’armes français » (créé en 1820), avait été placé « sur la demande de ses dirigeants » en procédure de sauvegarde le 15 septembre dernier. Et pour cause : en 2020, ses ventes à l’export avaient chuté de 5 M€ environ à un peu moins de 1 M€. En raison, selon le fabricant, de « l’annulation de l’ensemble des salons internationaux, ainsi que des difficultés de déplacements en avion et les nombreux confinements décrétés dans les pays où sont localisés ses clients » et malgré une reprise des exportations en 2021.

Parallèlement, aucune restructuration sociale n’a été annoncée. L’entreprise conservant ainsi ses employés. Début mars, Verney-Carron annonçait avoir accepté une offre de reprise par le groupe basé dans les Hauts-de-Seine, Cybergun spécialiste de la production et la distribution de répliques d’armes destinées à la pratique de l’airsoft. Le projet industriel stratégique projeté entre le groupe Cybergun et Verney-Carron est donc approuvé par les autorités – administrateur judiciaire, Ministère public, juge-commissaire, mandataire judiciaire – ainsi que les salariés. Il repose « essentiellement sur une sanctuarisation de l’activité historique chasse & nature et une montée en puissance de l’activité défense et sécurité et notamment de la marque Lebel, permettant ainsi de recréer une véritable filière française de l’équipement des forces armées ».

Verney-Carron intégrée à la division militaire de Cybergun

Verney-Carron pourra ainsi s’appuyer sur la mutualisation du bureau d’études (près de 50 ingénieurs à date) et des capacités d’usinage et d’assemblage des 6 sites industriels d’Arkania-Valantur, filiale défense et sécurité du groupe Cybergun. Ou encore sur la présence de ce dernier au niveau international. Verney-Carron compte actuellement 73 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 8 M€ sur le dernier exercice. Il s’agit aussi de développer une diversification  dans la coutellerie (au travers de la société Forge et Coutellerie) et surtout dans la sécurité informatique (Serenicity) tout en renforçant les interactions entre les différentes activités de la société. À ce stade, le Cybergun, qui s’est engagé à maintenir les emplois stéphanois estime les moyens nécessaires à la mise en œuvre du plan stratégique à 20 M€ sur 5 ans.

Nous sommes heureux, dirigeants et salariés, de ce dénouement

Jean Verney-Carron

Cybergun a l’ambition de créer la future chaine d’assemblage de la division armement du groupe à Saint-Etienne. Afin de soutenir le plan de transformation et d’investissement, le groupe a fait un apport immédiat en compte courant de 1,5 M€ qui a vocation à être remboursé. Cybergun s’est également engagé à investir un montant total de 1,6 M€ pour désendetter Verney-Carron et devrait détenir à terme de l’ordre de 75 % du capital de la société, le reste étant dans le public, les titres étant cotés sur le compartiment Access d’Euronext à Paris. Verney-Carron sera consolidé par intégration globale dans les comptes du groupe Cybergun au 1er juillet 2022 au sein de la division Militaire.

La famille Verney-Carron quitte la gouvernance

Guillaume et Jean Verney-Carron représentent la sixième génération à la tête de l’entreprise. ©Verney-Carron

Sur le plan de la gouvernance, Hugo Brugière, PDG du groupe et Emmanuel Couraud, vice-président et dirigeant de la division Militaire deviennent respectivement président et directeur général de Verney-Carron développement. La famille Verney-Carron reste « associée au rayonnement de l’entreprise », Jean Verney-Carron ayant vocation à devenir président de la future Fondation Verney-Carron alors que Guillaume Verney-Carron intégrera la direction commerciale de la division Militaire de Cybergun. « Nous sommes heureux, dirigeants et salariés, de ce dénouement et de pouvoir participer à la poursuite de l’écriture de nouvelles pages de l’histoire de Verney-Carron, maison fondée en 1820 par mon quadrisaïeul et dernier fabricant industriel français de l’arme », commente Jean Verney-Carron.

Fondé en 1986, Cybergun se définit comme « un expert mondial dans la conception, la production et la distribution de répliques d’armes sous licences exclusives. Historiquement positionné sur le segment Civil (Airsoft, Airgun, tir de loisir), le groupe a développé, depuis 2014, une division Militaire dédiée à l’entrainement des forces armées et de police. Au cours de l’exercice 2021, il a réalisé un chiffre d’affaires de 48,3 M€. Coté sur Euronext Growth, il approchera les 500 salariés avec la reprise de Verney-Carron.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter