L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

La start-up stéphanoise Meal Canteen se déploie outre-Manche

0
773 vues

L’application anti-gaspillage alimentaire stéphanoise Meal Canteen, vient d’être lancée au Royaume-Uni. Un pays à l’horizon de reprise d’activité plus clair selon le dirigeant de l’entreprise, Denis Olivier.

L’équipe de Meal Canteen © Meal Canteen

« Oui, c’est le tout premier pays étranger sur lequel nous déployons notre solution » explique Denis Olivier, fondateur de Meal Canteen, start-up stéphanoise lancée en 2016. Cette dernière permettant de réserver à l’avance ses plats dans la restauration collective et ainsi éviter du gaspillage alimentaire*. Après un déploiement dans plusieurs lycées de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des collèges de la Loire et du Rhône mais également en Île-de-France et Outre-Mer, la PME s’attaque désormais au Royaume-Uni. Un choix qui se justifie notamment par les conditions sanitaires dans cette région du monde. « N’arrivant plus à définir un horizon à la reprise des activités françaises, nous avons décidé de réorienter notre action commerciale sur des pays qui ont massivement vacciné et vont bientôt rouvrir, annonce le dirigeant. Ainsi, le Royaume-Uni est couvert par une responsable commerciale depuis le 1er avril. »

N’arrivant plus à définir un horizon à la reprise des activités françaises, nous avons décidé de réorienter notre action commerciale sur des pays qui ont massivement vacciné et vont bientôt rouvrir.

Denis Olivier, CEO Meal Canteen

Un « self-employed » avant la possible ouverture d’un bureau avec une équipe dédiée

Même si le fait de s’aventurer hors de France montre les ambitions de l’entreprise, cette évolution se fait pas à pas. « Ce déploiement a été fait de façon prudente sous statut d’auto-entrepreneur, « self-employed » au Royaume-Uni, et financé par un intéressement au chiffre d’affaires généré. Il se concrétisera à terme par un contrat salarié une fois atteint le seuil limite du statut d’auto-entrepreneur et l’ouverture d’un bureau et d’une équipe. »

Concernant l’objectif de chiffre d’affaires avec cette ouverture, le dirigeant souhaite se laisser le « temps de l’appréciation et de la découverte de ce marché » avant de se prononcer.

En attendant une expansion plus massive, l’application est d’ores et déjà disponible outre-Manche depuis quelques jours. Cette dernière correspondant point par point à celle disponible du côté français.


*en 2016, selon l’ADEME, 540 000 tonnes de nourriture étaient jetées dans la restauration collective

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS