L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Les élections de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne sont lancées

0
522 vues
Daniel Villareale, président de la CPME Loire, Irène Breuil, présidente sortante de la délégation de Saint-Etienne de la CCI métropolitaine et Benoît Fabre, président du Medef Loire © NB / IF Saint-Etienne

C’est avec une seule et unique liste que les élections de la CCI dans la Loire ont débuté hier par vote électronique exclusivement*. Une liste d’union CPME/Medef intitulée « Unis pour l’entreprise », avec pour têtes de listes, Irène Breuil à Saint-Etienne et Véronique Madelrieux à Roanne, les deux présidentes sortantes des délégations stéphanoise et roannaise de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. L’enjeu de cette élection se situe surtout sur le taux de participation d’une part et sur des questions liées au territoire ligérien et la vie de ses entreprises et PME. Parmi les points forts du programme « Unis pour l’entreprise », la création d’un Comité de développement territorial, en « cohérence avec les besoins du territoire ». Ce CDT doit permettre de booster des projets territoriaux sur cinq piliers : l’animation territoriale, le plan de relance, le e-commerce, le design/innovation et l’industrie du futur. Parallèlement, la liste emmenée par Irène Breuil à Saint-Etienne souhaite rendre plus lisible l’offre de formations proposée par la CCI en passant de 2 000 offres à 100 et avec la mise en place de formules d’abonnements. Ceci allant de pair avec la volonté affichée de revenir en proximité, plusieurs années après la fusion avec Lyon.

Pour Benoît Fabre, président du Medef Loire, l’enjeu de cette élection se situe également sur le dialogue avec l’Etat. Ce dernier ne pouvant pas, selon le dirigeant de Corona Etanchéité, « avoir un simple rôle de collecteur mais doit assurer ses missions régaliennes, notamment en terme d’infrastructures. L’Etat n’est pas capable de se réformer en profondeur et ce sont les entreprises qui paient derrière. » Tout ceci en rappelant la baisse des dotations pour les chambres consulaires de 75 % suite aux choix étatiques de réduire la taxe pour frais de chambre (TFC). Une position partagée par Daniel Villareale, président de la CPME Loire. « Les CCI ont été dans l’obligation de se transformer, de s’adapter avec des économies à faire dans le budget. Faire plus mais avec moins… explique le dirigeant d’ICE. Nous sortons d’un mandat qui a suivi la fusion. Il a fallu apprendre à travailler ensemble mais aujourd’hui nous sommes prêts à faire face aux nouvelles grandes mutations comme le numérique ou l’environnement. »

Au total, il y aura 19 élus à Saint-Etienne et 8 à Roanne.


*le vote est ouvert jusqu’au 9 novembre prochain

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS