L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

Mazerat retrouve ses Halles

• 12 juin 2020 • Antoine Desvoivre
0
1136 vues

Fromagers, poissonniers, bouchers et traiteurs, une réunion gourmande se prépare impasse Mazerat. Les Halles historiques de Saint-Étienne retrouvent une nouvelle jeunesse grâce à la société Biltoki.

« L’idée est de créer des Halles conviviales, où on se rend pour partager des bons produits mais également des bons moments. » C’est le pari lancé par la société basque Biltoki en charge du projet de rénovation des Halles Mazerat. Fermé depuis 2006, l’ancien marché couvert de la capitale ligérienne s’apprête à renouer avec le public. 

Faire bonne chère en bonne compagnie

Des produits régionaux, issus de l’artisanat, plus qu’un choix économique, c’est un art de vivre que défend Nathaly Dufour. Pour la « capitaine des Halles de Saint-Étienne », le projet, porté par Biltoki, est « vraiment dans l’air du temps ». Afin d’occuper les 30 stands du marché couvert, elle s’attèle depuis le mois de janvier à réunir « des commerçants qui, non seulement travaillent des produits locaux mais qui sont également dans la proximité avec les clients »

En plus des boutiques de vente de produits bruts, les nombreux traiteurs proposent des plats à emporter « à 50 centimètres, juste sur le comptoir, à cinq mètres, jusque sur les grandes tables partagées, à quinze mètres pour rejoindre les immenses terrasses, et vraiment à emporter soit au bureau soit pour la maisonnée », explique Nathaly.

« Il y a cette notion d’échange et de relations humaines. »

Nathaly Dufour, Capitaine des Halles de Saint-Étienne.

Avec 250 places communes pour manger à l’intérieur ou en terrasses, les Halles deviennent un immense restaurant aux multiples cuisines. « La force des Halles c’est que le végane et le viandard vont pouvoir manger ensemble ; chacun va sur un stand prendre ce qu’il veut et ils partagent un repas sur les grands espaces de restauration. Il y a cette notion d’échange et de relations humaines. »

Plan des futures Halles Biltoki de Saint-Étienne © Biltoki

Une aubaine pour les commerçants

La réouverture des Halles est aussi l’occasion de redynamiser le centre-ville de Sainté. Si les boutiquiers stéphanois sont invités à se réunir Impasse Mazerat, ce n’est pas au détriment des commerces de quartier. Les commerçants possédant déjà une boutique en ville sont tenus de conserver leur première échoppe s’ils souhaitent s’installer aux Halles. Une consigne mise en place par la Ville de Saint-Étienne.

Après plus de deux mois de quasi-inactivité pour les restaurateurs et certains commerçants, ces derniers ont toutes les raisons d’être frileux à l’idée d’ouvrir, dans la foulée, un second point de vente. Pourtant, certains n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure. « Ils disent qu’être sur un lieu qui est étudié pour la vente à emporter c’est une sécurité », rapporte Nathaly Dufour, avant d’ajouter : « finalement, la période étrange que l’on vient de vivre a permis de porter un regard nouveau sur ces Halles. Les commerçants voient que le monde change, que les habitudes évoluent ». Même pas peur ; bien au contraire !

Inauguration repoussée, horizon 2021 ? 

Avec le confinement, les rénovations, comme tous les autres projets sur le territoire, ont pris un important retard. « Je n’ai pas encore la nouvelle date d’ouverture. Ça va basculer sur 2021, ça c’est sûr », déplore la « Capitaine » stéphanoise qui espère en savoir plus en fin de semaine. Malgré le contretemps, les commerçants continuent d’affluer pour réserver les stands du marché couvert : « mardi on en a trouvé un nouveau et la semaine prochaine on en signe encore un autre », précise la responsable du projet. En attendant l’inauguration, les gourmands, eux, devront encore s’armer de patience. 


Quelques commerces ayant déjà confirmés leurs présences au sein des futures Halles Biltoki de Saint-Étienne :
– la fromagerie Gérentes
– la fromagerie Perrin
– le traiteur Frédéric Joly
– le traiteur italien Alphonse Carvelli
– la pâtisserie Le Péché Gourmand
– le primeur Le Verger des Crozier

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS