Saint-Étienne
jeudi 30 juin 2022
18:34
Soutenez IF

Quatrium : la plateforme du Cetim pour moderniser les PME

0
435 vues

Le Cetim (Centre technique des industries mécaniques) vient de lancer sa plateforme Quatrium sur son site de Saint-Etienne. Un dispositif destiné à accompagner les PME dans leur modernisation et la mise en place de leurs projets.

Un démonstrateur permet de numériser son usine du futur

« Avec Quatrium, l’idée est de faire sortir le chef d’entreprise et son « board » de leurs bâtiments pour réfléchir et avancer sur la modernisation de leur structure, explique Jérôme Gidon, pilote industriel de la plateforme Quatrium de Saint-Etienne. Tout ceci pour les faire entrer dans un lieu où tout ce qui sera dit et fait restera confidentiel et dans lequel ils seront accompagnés en sur-mesure. » Un objectif partagé par les quatre plateaux Quatrium du Cetim (Hauts-de-France, Grand-Est et Pays-de-la-Loire en plus de celui de Saint-Etienne) mis en place dans le cadre de l’appel à projets « Plateformes d’accélération vers l’industrie du futur ». Des structures qui voient la justification de leur existence, selon Jérôme Gidon, par le fait que d’une part la société est en mutation rapide notamment avec la digitalisation et le numérique. Ce côté technologique venant « bousculer les entreprises ». Cette mutation arrive également par le côté écologique de plus en plus prégnant dans l’économie et l’industrie avec la nécessaire baisse des émissions en CO², entraînant un besoin de modernisation accrue. Enfin, l’observation en France d’un outil de production vieillissant, notamment dans l’industrie. « On constate qu’en France l’âge moyen d’un parc machines s’élève à 17 ans, alors qu’il n’est que de neuf ans en Allemagne » rappelle le responsable de Quatrium au Cetim de Saint-Etienne.

On constate qu’en France l’âge moyen d’un parc machines s’élève à 17 ans, alors qu’il n’est que de neuf ans en Allemagne

Un accompagnement « jusqu’au dernier kilomètre »

En arrivant au Cetim, les porteurs de projets peuvent bénéficier de deux démonstrateurs comprenant une usine numérisée permettant de modéliser son industrie de demain et d’un démonstrateur environnemental. Ils pourront également découvrir les différentes créations mises au point avec l’aide des experts du Cetim, avant de se réunir sur le hub, le « cœur du système Quatrium » selon Jérôme Gidon, afin d’écrire leur feuille de route. « Quatrium doit permettre de confronter son idée, de se mettre en relation avec des partenaires, d’aller chercher d’autres experts, même à distance. Ici, nous co-construisons avec la PME mais nous ne faisons pas les choses à leur place » prévient le responsable, qui rappelle que l’accompagnement se fait ici « jusqu’au dernier kilomètre ».

L’introduction de la robotique collaborative est un des enjeux qui peuvent être traités avec l’aide la plateforme Quatrium

Un objectif de deux projets accompagnés par semaine

La mise en place des plateformes Quatrium en France a représenté un budget global de 21 millions d’euros. La plateforme stéphanoise a été mise au point avec l’aide de l’UIMM, de Mines Saint-Etienne, de Manutech, de l’ENE, de Cimes L’objectif est d’accompagner environ deux projets par semaine (un suivi complet correspond à plusieurs mois de travail), sachant que les frais engagés par l’entreprise pour avoir accès à cette expertise s’élèvent en moyenne à 15 000 euros avec une prise en charge possible se situant entre 50 à 70 % de ce montant. Enfin, le responsable de Quatrium rappelle que ce nouvel outil est bien accessible à toutes les PME, non pas seulement celles du secteur de la mécanique ou pour les cotisants.

Pour davantage d’informations ou une prise de contact avec le Cetim de Saint-Etienne, rendez-vous sur cette page

Le Cetim (Centre technique des industries mécaniques), institut technologique labellisé Carnot, a été créé en 1965 afin d’établir des liens plus forts entre la recherche scientifique et les entreprises. Le Cetim compte 1 100 collaborateurs dont 2/3 sont des ingénieurs et des techniciens. Le site du Cetim à Saint-Etienne est orienté vers la mécanique.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter