Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
13:31
Soutenez IF

Racheté, WebMedia RM restera et se renforcera à Saint-Chamond

0
1666 vues

Comme nous vous l’indiquions vendredi, Rémy Masse a décidé de vendre le groupe qu’il a créé voilà 10 ans. Spécialisé dans le marketing digital, WebMedia RM (une trentaine de collaborateurs) qui avait commencé à élargir son champ d’action autour de la communication en général appartient désormais à SRA. Un groupe lyonnais qui souhaite ainsi se diversifier en développant son nouveau site de Saint-Chamond. Explications.   

Rémy Masse vient de vendre son groupe à SRA dirigé par Nicolas Nabhan. © If Media/Xavier Alix

Le Maroc, la Tunisie et Madagascar pour l’étranger. La Réunion et les Antilles pour l’Outre-Mer. Lyon, Clermont-Ferrand, Toulouse, Avignon, Bordeaux, Nice, Rennes, Lorient, Chalon-sur-Saône pour l’Hexagone. Et maintenant Saint-Chamond. C’est un groupe familial quadragénaire qui se veut très décentralisé : son siège, à Lyon, ne concentre pas l’essentiel de ses ressources humaines. 38 de ses collaborateurs y travaillent quand l’ensemble, enrichi depuis début mai par WebMedia RM et ses entreprises annexes, pèse désormais 250 collaborateurs pour 38 M€ de chiffre d’affaires (CA) HT (cumul de 2021).

« L’entreprise que nous avons rachetée il y a peu à Chalon-sur-Saône compte six collaborateurs. On aurait pu très bien dire : « on regroupe tout le monde à Lyon ». Mais ce n’est pas notre état d’esprit, nous cherchons à développer la proximité, assure Nicolas Nabhan, à la tête de SRA depuis 4 ans. Alors, oui, non seulement nous allons rester à Saint-Chamond où sont les compétences et qui nous permet de s’adresser plus facilement à l’ouest de la région. Mais nous allons aussi y investir : en équipements et en moyens humains. » Alors que Web Media, une trentaine de collaborateurs, compte déjà trois postes ouverts, il faut ainsi s’attendre au recrutement d’une dizaine d’autres personnes dans les mois qui viennent.

Non seulement nous allons rester à Saint-Chamond où sont les compétences et qui nous permet de s’adresser plus facilement à l’ouest de la région. Mais nous allons aussi y investir : en équipements et en moyens humains.

Nicolas Nabhan, dirigeant de SRA

Le niveau d’activités d’avant crise légèrement dépassé

Un ancrage local que la promotion interne de Yannick Fayolle au poste de directeur d’exploitation du site ne vient pas contredire. Afin de passer la main en douceur, Rémy Masse, fondateur il y a 10 ans et ex-propriétaire de WebMedia RM, est encore là pour quelques semaines dans les murs : 700 m2 taillés pour accueillir une soixantaine de salariés, qui d’ailleurs vont continuer à lui appartenir (SRA sera locataire) via sa holding. Car s’il vient de séparer de son navire amiral qui pesait pour 8,8 M€ de CA (en 2021 sur les 14 M€ de CA de sa holding) avec ses sociétés annexes que sont Leads Media Performance, Starter Communication, YLB digital Digital et Flinteractive, Rémy Masse va poursuivre ses autres activités qui comptent une dizaine de collaborateurs.

Son centre de formation, Etiic Formation, situé à La Grand-Croix par exemple. Partenaire de Google, Microsoft et autres Facebook, comptant dans son portefeuille clients aussi bien des TPE/PME que des grands comptes comme TF1, Crédit Agricole, ou Voyage Privé, WebMedia RM a longtemps tenu un rythme de croissance annuel insolent à plus de 40 %. Le Covid a quelque peu impacté l’entreprise en 2020. Mais elle a retrouvé en 2021 son niveau d’activités d’avant crise et même un peu plus, tablant une hausse de 10-15 % en 2022. Le cœur de métier WebMedia est le marketing digital : acquisition de trafics, de notoriété SEO, SEA…

Une diversification sur la « com 360° »

Devant l’entrée du site situé dans la zone d’activités rue des VAB à Saint-Chamond. © If Media/Xavier Alix

Depuis 2019, Rémy Masse avait fait en sorte – par exemple avec des opérations de croissance externes le rachat de Starter Communication en 2020 – d’élargir son champ d’action sur la communication à 360° : de la conception de sites web jusqu’aux imprimés en passant par les plans médias. Une diversification qui a bien pris en 2021 : « En 2020, forcément, au regard du contexte, ça n’a pas été évident. Mais ça a été ensuite. Si on se penche sur Starter, nous sommes passés d’environ 150 000 € de CA à 1,26 M€ et 120 clients. Cette diversification de notre offre était cruciale face aux demandes de nos clients, explique Rémy Masse. C’est particulièrement vrai par exemple pour des TPE comme Manufrance ou même de grosses PME comme Sam Outillage, Bennes Marrel ou Ravon ou encore pour qui nous travaillons. »

Je voulais passer la main mais j’avais envie que quelqu’un arrive avec de nouvelles synergies, une nouvelle vision pour créer de la valeur à ce que j’avais lancé. 

Rémy Masse, créateur de Webmedia RM

Cet enjeu de « globalité », c’est justement ce qui a motivé aussi SRA à se pencher sur le rachat de WebMedia RM.  Le groupe SRA et ses clients peuvent désormais compter sur son site saint-chamonais pour tous les sujets webmarketing, communication et performance commerciale. Des compétences qui pourront être déployés sur chacune de ses implantations. SRA informatique est spécialisé dans l’intégration de logiciels de gestion de grands éditeurs. « Nous ne les concevons pas bien sûr mais nous les adaptons en les paramétrant sur mesure que la demande concerne, par exemple la comptabilité ou le contrôle qualité d’un process », explique Nicolas Nabhan.

Les ambitions de SRA d’ici 2025

SRA est notamment leader sur l’intégration du logiciel Sage en France et à l’étranger « où nous réalisons plus de 40 % de notre activité ». Mais comme WebMedia RM, nos clients nous confrontent de plus en plus à des besoins globaux. Sollicité par un cabinet mandaté par Rémy Masse, c’est l’offre de SRA qui a convaincu ce dernier : « Je voulais passer la main mais j’avais envie que quelqu’un arrive avec de nouvelles synergies, une nouvelle vision pour créer de la valeur à ce que j’avais lancé. »

Aussi, « l’offre de SRA qui arrive avec un portefeuille clients avec de nombreux grands comptes était la plus cohérente. Et puis, on partage les mêmes valeurs, que c’est une entreprise familiale qui maintient le site ici. » Fort de ses nouvelles compétences couramiaudes, le groupe SRA vise ainsi les 50 M€ de CA et plus de 300 collaborateurs en 2025.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter