Saint-Étienne
vendredi 30 septembre 2022
06:26
Soutenez IF

Saint-Etienne commerce ses 50 nouvelles nuances de design

0
1352 vues

Décalé d’un an, comme la Biennale, Covid obligeait, le concours Commerce design a révélé vendredi ses 10 lauréats sur 50 participants. Cette 10e édition était marquée par la présence du présentateur télé Stéphane Thébaut, en tant que président du jury. Elle a été particulièrement mise en avant par la municipalité.

Les dix lauréats sur scène aux côtés de Stéphane Thébaut, tout à droite. © Ville de Saint-Etienne

Est-ce qu’il reviendra à Saint-Etienne ? Oui. Et d’ailleurs, « pour y tourner car ça m’a donné envie ». Quand ? Il ne sait pas. « Moi et mes associés sommes sous contrat avec Canal + jusqu’en juin. Ce qu’il se passe après… » Spécialiste du PAF dans le domaine de la décoration et du bricolage maison (passé, entre autres, par la V 2 de Ciel Mon Mardi ! et Combien ça coûte ?, il a présenté La Maison France 5, jusqu’en 2020), le journaliste-animateur de télé Stéphane Thébaut présente actuellement, de sa voix si caractéristique, l’émission hebdomadaire M comme maison sur C8 aux côtés de Tania Bruna-Rosso. Il a accepté « il y a cinq-six mois » déjà, la proposition de la Ville de Saint-Etienne d’être le président du jury du concours Commerce design 2022.

Liée à la Biennale international du design, la 10e édition du concours a été décalée, comme elle, d’un an, Covid oblige. Mais avec une cinquantaine de dossiers déposés et malgré les affres qu’elle a provoquées pour le secteur du commerce depuis 2 ans, la pandémie n’aura pas fait baisser le nombre de participants. Celui des votants au Coup de cœur du public – environ 4 000 – est même, lui, en légère hausse, assurent les services de la Ville. Vendredi se déroulait à la Grande Usine Créative à la Cité du Design, la cérémonie de remise des prix de ce concours, qui trouve ses racines à Montréal et que Saint-Etienne fut la première, en tant que Ville Unesco design, comme la principale cité du Québec, à reproduire.

« Ça c’est du bon sens »

Avant la remise des prix en soi, la municipalité stéphanoise a mis l’accent sur la présence durant plusieurs jours de Stéphane Thébaut dans la ville aux sept collines : une conférence de presse d’avant cérémonie réunissait ainsi le présentateur, le maire Gaël Perdriau et Pascale Lacour, son adjointe chargée du commerce. Et Stéphane Thébaut a dit tout le bien qu’il pensait du concours et de ce qu’il a vu de Saint-Etienne : « Ce qui m’a fait accepter déjà, c’est la formule du concours avec cette règle simple : une création ou une rénovation faisant appel à des professionnels sur leur conception et leur exécution. Ça c’est du bon sens, et c’est ce que nous véhiculons dans nos émissions. Économiser 10 % des coûts pour perdre tout son temps libre, faire moins bien et devoir corriger le refaire deux ans après, c’est absurde. »

J’avais entendu parler de la générosité stéphanoise, je n’ai pas été déçu. 

Stéphane Thébaut, président du jury Commerce design 2022

« Les études montrent que les commerces faisant appel à un designer pour leurs locaux voient leur chiffre grimper de 22 % dans les 5 ans qui suivent », appuie le maire Gaël Perdriau, qui salue l’engagement des 50 participants, même si dans un concours, « il faut bien des gagnants à la fin ». La tâche, renchérit Stéphane Thébaut, n’aurait pas été facile pour départager ces 50 dossiers, « tous intéressants avec un investissement, une patte personnelle réels à chaque fois. J’avais entendu parler de la générosité stéphanoise, je n’ai pas été déçu. J’étais venu il y a longtemps à Saint-Etienne. On voit dès Châteaucreux à quel point ça bougé et que ça bouge. Il y a ici une Histoire, un héritage avec leurs gloires et échecs qui se perpétuent, s’assument. Je pense par exemple à ces jeunes (ils parlent des dirigeants du Beer Garden, Ndlr) qui ont voulu donner une nouvelle dimension à votre Sainte-Barbe. »

Les 10 lauréats

Parmi les 50 candidatures donc, le jury d’experts a retenu 10 lauréats. Il s’agit de l’Atelier Cail, 83, A rue des Alliés ; Beer Garden, 12, place Jean-Jaurès ; Bistrot du Grand Hôtel, 10, avenue de la Libération ; Dame D4 café, 2, cours Victor Hugo ; Dobry Lab, 52, rue Charles-de-Gaulle ; Institut Peau-Line, 61, rue Michelet ; Le Club café, 27, place du Peuple ; La Femme à barbe, 13, rue Louis Braille ; Picture store ; 17, rue Léon-Nautin ; La Vinifacture, 46 rue Barrouin. Trois d’entre eux ont reçu une distinction particulière « Grand prix du jury » et un, désigné « Coup de cœur du public » :

  • Le 3e Grand prix du jury est remporté par la Vinifacture d’Alexis Robin, Piermic Fatet et Franck Delbreil.
  • 2e Grand prix du Jury est remporté par le Bistrot du Grand Hôtel de Michel Thévenin accompagné dans son projet par Clémence Boyer et Philippine Lemaire.
  • Le 1er Grand prix du jury est remporté par l’Atelier Cail d’Etienne avec l’appui de Maxime Clémenson et Juliette Aulagnon.
L’espace de coworking L’Atelier Cail a obtenu le 1er Grand PMrix du jury. Photo issue du site Loire tourisme.
  • Enfin, le Coup de cœur du public issu du vote de 4 000 personnes entre le 13 avril et le 4 mai a été attribué à La Vinifacture.

Un « Coquelicot d’or » pour Saint-Etienne

Chacun des 10 gagnants a remporté en plus de son trophée et le droit de le revendiquer auprès des clients, une mise en lumière par la communication de la Ville. Avec des zooms dans Saint-Etienne le Magazine, via de l’affichage ou encore ces portraits vidéos réalisés par l’agence Auuna, diffusés sur les réseaux sociaux de la collectivité et qu’ils peuvent utiliser pour les leurs. Pour la prochaine édition, les critères du concours pourraient être revus.

L’association Centre-ville en mouvement a remis une distinction au maire Gaël Perdriau. ©Ville de Saint-Etienne

A noter enfin qu’une délégation de l’association Centre-ville en mouvement était présente toute la journée de vendredi à Saint-Étienne « pour découvrir et s’imprégner du travail qui est fait en matière de développement et d’attractivité commerciale grâce au design ». Ce fut également l’occasion de remettre à la ville de Saint-Étienne un « Coquelicot d’or ». Ce prix vient récompenser les collectivités qui se sont mises en réseau et qui œuvrent au quotidien pour le renouveau de leur cœur de ville.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter