Saint-Étienne
jeudi 8 décembre 2022
14:54
Soutenez IF

Train : Railcoop veut mettre en place un Saint-Étienne/Thionville

0
2256 vues

Après l’annonce d’une liaison Lyon/Bordeaux, la société coopérative vient de franchir une nouvelle étape dans la construction de son réseau ferroviaire français avec un feu vert donné par l’Autorité de régulation des transports pour six lignes supplémentaires en France, dont une reliant Saint-Etienne à Thionville, à partir du 11 décembre 2022. Une date à laquelle, théoriquement, la coopérative pourrait déployer ses wagons sur cette ligne. Cependant, Railcoop annonce que l’ouverture n’interviendrait sûrement pas avant 2024.

C’est une nouvelle avancée dans l’ouverture à la concurrence du marché du transport ferroviaire français. La société coopérative Railcoop*, qui avait d’ores et déjà annoncé le retour d’une ligne Lyon-Bordeaux par ses soins, passant par Roanne, vient d’obtenir la levée d’un obstacle supplémentaire dans ses intentions de développer de nouvelles liaisons ferroviaires en France. L’Autorité de régulation des transports a validé, via un test d’équilibre économique, le fait que l’exploitation des six lignes ferroviaires sollicitée par Railcoop ne venait pas concurrencer les services publics existant sur tout ou partie de ces trajets.

Un Saint-Etienne/Thionville dans le même esprit et le même ADN que le futur Lyon/Bordeaux

Parmi ces liaisons voulues par la société coopérative, on note un Saint-Etienne/Thionville (Moselle) qui pourrait théoriquement faire son apparition dès le 11 décembre 2022 mais plus probablement pas avant 2024. « C’est plus qu’autorisation que Railcoop a obtenue, c’est la levée d’une barrière supplémentaire », se félicite Quentin Neurohr, administrateur de Railcoop et consultant en politiques de mobilité, qui tempère également, arguant qu’il reste encore plusieurs étapes à valider avant le lancement à proprement dit du premier train sur ce tronçon. « L’ouverture des nouvelles lignes notifiées à l’ART, n’interviendra pas avant 2024, précise-t-il. Avec une ouverture progressive, donc pas toutes en même temps. Ce réseau (cf. carte ci-dessous, Ndlr) correspond à notre réseau cible à 10 ans. »

Il demeure également prudent quant aux caractéristiques « techniques » des futurs trains effectuant la liaison, ne donnant pas de précisions sur le nombre de rames, la fréquence des trajets, … Mais selon l’administrateur, la ligne Saint-Etienne/Thionville sera dans le « même esprit, le même ADN » que le projet Lyon/Bordeaux. Enfin, Quentin Neurohr assure qu’il sera possible d’effectuer des correspondances entre les différents trajets proposés par Railcoop, comme par exemple, prendre le train à Saint-Etienne en direction de Thionville, pour s’arrêter à Lyon, avant de reprendre la direction de Bordeaux.

Les notifications faites à l’Autorité de régulation des transports dont la ligne Saint-Etienne/Thionville © Marc Schneiders / Railcoop

*La société coopérative Railcoop est née en 2019 et compte aujourd’hui plus de 10 600 sociétaires et un capital social de plus de 4,1 millions d’euros. Elle exploite d’ores et déjà une liaison fret entre Toulouse Saint-Jory et Capdenac.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter