Saint-Étienne
dimanche 29 janvier 2023
17:50
Soutenez IF

Une entreprise de maroquinerie de luxe va installer trois ateliers dans le Roannais

0
1955 vues

Le maire de Roanne et président de Roannais Agglomération, Yves Nicolin, en a fait l’annonce en conférence de presse d’avant conseil communautaire : une entreprise de maroquinerie de luxe va installer trois unités de production dans la région roannaise avec à la clé 900 emplois créés.

« Notre territoire est sûrement le plus dynamique et l’un des plus attractifs de la région avec un taux de chômage passé sous la barre des 6 %, lance Yves Nicolin, président de Roannais Agglomération en préambule du conseil communautaire de ce jeudi 15 décembre. Cette année, nous avons été ciblés par une entreprise de maroquinerie de luxe pour installer des ateliers de production. » S’il ne peut dévoiler le nom des marques pour lesquelles cette société travaille, l’élu roannais précise tout de même que cette structure s’appelle « Manufacture roannaise de maroquinerie ».

900 emplois créés

En compétition face à deux autres agglomérations de la région, Roanne a été choisie pour l’implantation de trois sites de production, distants chacun d’une dizaine de kilomètres et générant au total 900 emplois sur huit ans (environ 300 emplois par site). Le premier d’entre eux se situera sur la zone de Bonvert à Mably, sur la parcelle H couvrant 20 000 m², et accueillera 250 à 300 collaborateurs dans un bâtiment de 3 000 m². Si la construction finale doit être livrée d’ici 2025, l’activité de ce premier atelier devrait pouvoir débuter plus tôt via la location d’un bâtiment existant sur la commune du Coteau. Le second site trouvera sa place dans une commune encore non définie de l’agglomération roannaise, son président évoquant les possibilités de La Pacaudière, de Saint-Romain-la-Motte ou encore du Coteau. Enfin, le troisième site sera « partagé » avec la communauté de communes voisine de Charlieu-Belmont, sur une zone également non définie.

« Il a fallu mettre les petits plats dans les grands »

Pour réussir à attirer cet investissement s’élevant à 16 millions d’euros HT pour les deux ateliers situés en agglomération roannaise (achat du terrain et construction des ateliers ; investissement matériel non compris dans cette enveloppe), l’agglomération du nord de la Loire a dû mobilisé des moyens inédits. « Pour accrocher cette entreprise, il a fallu mettre les petits plats dans les grands, lance Yves Nicolin. Tout d’abord par une offre foncière attractive qui sera d’ailleurs décidée lors d’un prochain bureau communautaire, en ramenant à 45 euros le prix du m² contre 60 euros du m² habituellement. Ensuite, nous avons également décidé de mobiliser l’aide à la création d’emplois qui est de 1 000 euros par emploi créé. » Ainsi, pour les 600 emplois promis sur les deux sites de l’agglomération roannaise, ce sont 600 000 euros qui seront « libérés au fur et à mesure après avoir reçu chaque année la certification de la création effective des emplois promis » explique l’édile. Ce dernier appuie également sur la qualité de la main d’œuvre roannaise en tant que critère de sélection de son territoire par la société. Enfin, une cellule Pôle Emploi dédiée au recrutement pour ces ateliers a été actée, avec des premières offres d’emploi qui devraient être publiées très prochainement.

Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter