Saint-Étienne
dimanche 29 janvier 2023
17:01
Soutenez IF

Experts-comptables : un congrès régional plus humain que les autres

0
396 vues

Ces 29 et 30 novembre se déroule à Ainterexpo (Bourg-en-Bresse/Ain) le Congrès de l’Ordre des experts-comptables d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un événement qui cette année est inédit dans le sens où le choix a été fait de mettre un peu de côté la technique pour se concentrer sur les valeurs humaines.

« Il y avait une réelle attente, un besoin qui se situe au cœur des préoccupations du quotidien de nos consœurs et confrères ». Voilà comment Nicolas Debiolles, membre du bureau de l’Ordre des experts-comptables Auvergne-Rhône-Alpes en charge de la communication et rapporteur général du Congrès régional des experts-comptables, explique le choix de la thématique « L’humain au cœur de nos préoccupations » du Congrès régional 2022. Ce dernier se déroule mardi 30 et mercredi 31 novembre 2022 du côté de Bourg-en-Bresse et fait donc le pari de mettre quelque peu de côté la technique pour se concentrer sur d’autres points. « Un expert-comptable reste certes un technicien mais il est aussi un chef d’entreprise, poursuit Nicolas Debiolles, expert-comptable et commissaire aux comptes du cabinet lyonnais Ekylis. Il est important d’avancer ensemble sur les questions liées au management, à la relation client, etc. Des valeurs ajoutées pour notre métier pour lequel on prédit que, d’ici 15 à 20 ans, une grande partie des tâches techniques sera effectuée par des ordinateurs. » Comme l’explique bien ce dernier, la crise sanitaire liée au Covid a fait faire un grand pas en avant du côté des avancées technologiques pour le métier d’expert-comptable avec une forte digitalisation de la profession. Un point qui ajoute à l’argumentaire d’une plus-value apportée dans le métier par une amélioration du côté humain des services proposés par l’expert-comptable et ses équipes.

Nicolas Debiolles, Président de la commission Communication de l’Ordre des experts-comptables d’Auvergne-Rhône-Alpes

700 participants attendus

Concrètement, ce Congrès régional, le premier se tenant dans la préfecture de l’Ain, proposera une alternance entre des séances plénières faisant intervenir philosophe (Laura Lange avec « Et l’humain dans tout ça ? »), communicant (Jean-François Lurol avec « Mieux communiquer, à quoi ça sert ? ») ou encore journaliste (Sebastien Bohler avec « Où est le sens ? »), avec des ateliers sur des sujets tels que « apprivoiser les émotions », « écouter pour être mieux entendu » ou bien « protéger et se protéger ». Les partenaires de l’événement, au nombre de 35 à 40, proposeront également des interventions en lien avec la thématique générale du Congrès mais aussi par exemple sur la cybersécurité.

Nous avons fait le pari que le « non-technique » pouvait attirer et intéresser.

Avec environ 700 inscrits au moment de notre échange avec Nicolas Debiolles, celui-ci se félicitait d’avoir autant de participants pour un événement portant une thématique innovante. « Nous avons fait le pari que le « non-technique » pouvait attirer et intéresser, explique-t-il. Etant donné que l’on voit les difficultés ces derniers temps à attirer les personnes pour des manifestations de ce type, nous sommes ravis. Si l’on compare à notre Congrès régional de 2019, nous serons donc a minima au même nombre de participants mais nous pouvons espérer le dépasser. C’est une réelle satisfaction. » En Auvergne-Rhône-Alpes, on dénombre 2 600 experts-comptables et 17 000 collaborateurs des cabinets d’expertise-comptable.

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter