L'actualité de Saint-Étienne et sa région
S'inscrire à la Newsletter
S'inscrire à la Newsletter

La Villa Hatier a trouvé preneur

• 11 septembre 2020 • Nicolas Bros
0
3943 vues

La Villa Hatier, l’emblématique hôtel particulier Art Déco de la rue de la Richelandière à Saint-Étienne, ayant notamment accueilli le restaurant 3*** du chef stéphanois Pierre Gagnaire dans les années 90, a trouvé preneur. Le groupe lyonnais Créquy, spécialisé dans la réhabilitation immobilière haut de gamme, vient d’acquérir la construction et y installera 5 logements ainsi que son siège stéphanois.

La Villa Hatier va accueillir 5 appartements du T2 au T4 et le siège stéphanois du Groupe Créquy © Projet Hatier / Groupe Créquy

C’est un des emblèmes Art Déco les plus significatifs du tissu architectural stéphanois. La Villa Hatier, construite en 1930 par l’architecte Henri Gouyon et son associé Armand Subit, au profit du pharmacien André Hatier, était en vente depuis quelques mois et n’a pas tardé à trouver preneur. « Nous avons effectué plusieurs visites mais le bien a été vendu seulement 4 mois après sa commercialisation, annonce Magali Di Maria, négociatrice immobilière chez GTI Immobilier. Le Groupe Créquy, spécialisé dans les Monuments historiques a apprécié le cachet unique de ce bien pour y installer son siège stéphanois ainsi que des appartements. » Le groupe annonce en effet via ses réseaux sociaux et son site Internet l’étendu du programme : sur les 470 m² de surface totale, ce seront 5 appartements de prestige du T2 au T4 qui prendront place tandis que le groupe installera son siège stéphanois dans une aile du bâtiment. Les lots sont annoncés à la vente partir de 223 000 €.

« Le Groupe Créquy, spécialisé dans les Monuments historiques a apprécié le cachet unique de ce bien pour y installer son siège stéphanois ainsi que des appartements. »

Magali Di Maria, groupe GTI Immobilier

Un projet, qui respectera les règles édictées par la classification du bâtiment en tant que Monument historique. « On n’a pas le droit de faire tout ce que l’on veut sur ce type de bâtiment protégé, détaille Magali Di Maria. Il a fallu cerner quelle type de clientèle pouvait correspondre à un tel projet. J’ai eu par exemple des clients pour racheter en tant que local professionnel et envisager l’installation d’un restaurant. Puis le Groupe Créquy a visité et a été séduit. » Une fois le compromis signé, plusieurs réunions se sont déroulées sur place avec l’architecte et l’architecte des bâtiments de France afin de « sauvegarder la bâtisse telle qu’elle a été pensée en 1931 par les architectes », détaille Magali Di Maria. « Le Groupe Créquy a récupéré des archives pour retrouver les couleurs des huisseries, des volets, de la façade… Il y a eu énormément de travail afin de déposer un permis de construire qui soit conforme et qui convienne au Monuments Historiques. »

Concernant le prix de vente, il n’a pas été dévoilé mais l’annonce immobilière affichait un prix de 520 000 €.

Extrait du site Internet de GTI Immobilier © DR

Pas le premier investissement de Créquy à Saint-Étienne

L’acquisition de la Villa Hatier n’est pas le premier investissement stéphanois pour le Groupe Créquy. Ce dernier était notamment devenu propriétaire en 2009 de l’immeuble de la Condition des Soies, signé des architectes Lamaizière, avant de le réhabiliter complètement en 2016 en proposant 34 lots commercialisés.

Sur le site du groupe, il est possible de découvrir d’autres projets réalisés ces dernières années dans la préfecture ligérienne.

Partagez
Signaler une erreur

Signaler une erreur
J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

Laisser un commentaire
Sur Android
Sur iOS