L'actualité de Saint-Étienne et sa région

L’Institut médico-éducatif (IME) Transverse ouvre en janvier au Chambon-Feugerolles

0
766 vues

Le nouvel IME (Institut médico-éducatif) mutualiste Aésio Transverse va ouvrir ses portes en janvier 2022. Il sera adossé à la résidence mutualiste Transverse, ouverte en 2011. Un chantier de construction qui aura duré 14 mois, nécessitant un investissement total de 3,3 millions d’euros*. Ce nouvel établissement accueillera une quarantaine d’enfants polyhandicapés par an.

Le futur IME Transverse du Chambon-Feugerolles (toiture verte) s’étendra sur 500 m² en rez-de-chaussée © Atelier des Vergers

Le projet est conséquent. Mené par le groupe mutualiste Aésio, la société publique locale Cap Métropole et la Ville du Chambon-Feugerolles, le déménagement de l’Institut médico-éducatif (IME) depuis Saint-Etienne vers ses nouveaux locaux adossés à la résidence mutualiste Transverse, dans le quartier de la Romière au Chambon-Feugerolles, aura nécessité 14 mois de travaux. Sur 2 000 m² au total (dont 500 m² pour l’IME), la totalité du bâtiment accueillera du côté IME (situé en rez-de-chaussée), huit enfants en situation de polyhandicap et du côté résidence, 16 adultes cérébro-lésés (contre 12 actuellement). Ce nouvel IME correspond à une exception, à plus d’un titre. Tout d’abord, car cet établissement est le seul à être ouvert 365 jours par an. Ensuite, grâce à ses équipements pensés pour améliorer la qualité de vie des enfants venant y séjourner. « L’idée portée dans ce projet était de casser l’image d’hôpital d’un tel lieu, explique Arthur berger, directeur de l’IME Transverse Aésio. Nous avons travaillé avec le cabinet de design Julien de Sousa sur du mobilier sur-mesure, sur les espaces communs mais aussi les chambres pour faire oublier ce côté médical. »

Un équipement sur-mesure

Le résultat est un ensemble, dessiné par le cabinet d’architectes stéphanois Atelier des Vergers, composé de nombreux espaces de soins, d’un coin cocooning ou encore d’une cuisine partagée avec la résidence mutualiste et d’un jardin thérapeutique. A noter également la présence d’un espace Snoezelen. Ce dernier permettant aux enfants de bénéficier de temps de bien-être via la stimulation sensorielle dans une pièce spécialement aménagée. « C’est une fierté d’accueillir un tel équipement sur notre commune. Il n’existe pas d’autre IME de cette qualité dans la Région voire en France, avance David Fara, le maire du Chambon-Feugerolles qui a mis à disposition gratuitement le terrain et entrepris la requalification du parc du Bouchet situé aux abords de l’infrastructure d’Aésio. Une position appuyée par Luc François, président de Cap Métropole : « Ce nouvel IME Transverse est un vrai lieu de vie sur lequel il y a eu un énorme travail de fait pour sa conception. C’est un ouvrage sur-mesure qui a été pensé pour offrir une grande qualité de service. »

Un bâtiment nouveau qui aura également vu quelques défis techniques venir se greffer aux travaux. A l’instar de l’installation de l’espace aquatique avec un bassin de 2 x 4 mètres au premier étage ou bien encore de la mise en place de rails « en H », notamment dans les chambres, permettant une modularité complète des lits. Ce point assurant la réduction des troubles musculo-squelettiques pour le personnel. Au sein de l’ensemble IME et résidence, on dénombrera une quarantaine d’employés. Pour l’IME, ce sont une quinzaine de salariés qui œuvreront en son sein, correspondant ainsi à deux employés pour six enfants.

*dont 300 000 euros pour l’investissement pour le mobiliers

Rédacteur en chef
Partagez
Signaler une erreur

    Signaler une erreur
    J'accepte de transmettre les informations personnelles saisies ci-dessus afin que mon signalement soit traité par IF MEDIA.

    Laisser un commentaire
    Sur Android
    Sur iOS
    S'inscrire à la Newsletter